Menu
S'identifier
Transport

Bon point pour Air France qui s'allie à Singapore Airlines !


Publié le : 13.04.2017 I Dernière Mise à jour : 13.04.2017
{ element.images.0.titre }}
Singapore Airlines apposera son code sur des vols Air France vers 10 destinations européennes et françaises, notamment en province. I Crédit photo ©Adrian Pingstone/Wikipedia

L'accord ouvre aux deux compagnies des destinations au-delà de Paris et de Singapour comblant ainsi des vides dans leurs réseaux, notamment vers l'Australie.

C'est officiel : Air France et Singapore Airlines s'allient. En machine dès le 27 avril, l’accord de code share entre les deux compagnies résulte d'un long processus initié il y a dix-huit mois par Alexandre de Juniac, l'ancien patron de la compagnie nationale. Comme évoqué précédemment par Tour Hebdo, cet accord provoque, de part et d’autre une entorse aux partenariats existants : Air France est membre de SkyTeam et Singapore Airlines de Star Alliance, les deux grandes alliances concurrentes.

Il est prévu qu'Air France appose son code sur les vols opérés par Singapore Airlines au départ de Singapour vers Melbourne et Sydney en Australie et sur les vols opérés par SilkAir à destination de Kuala Lumpur et Penang en Malaisie, ainsi que Phuket en Thaïlande. Jusqu'en 2013, Qantas proposait un code share avec Air France depuis Singapour ou Bangkok vers l’Australie.

Cet accord est tombé quand Qantas a créé une joint-venture avec Emirates. Air France a fait ensuite appel à ses partenaires de SkyTeam comme China Eastern, ce qui allongeait considérablement le temps de voyage. Notons que Kuala Lumpur qui apparait dans l’accord, était une destination qu’Air France avait tenté de desservir en direct de Paris jusqu’en 2015 et s’était révélée non rentable. La demande de passagers pour cette métropole reste certaine car Malaysia Airlines a aussi jeté l’éponge sur cette ligne.

Transit compliqué à Roissy

Selon les termes de l’accord, soumis à l’approbation des autorités de régulation, Singapore Airlines  apposera son code sur des vols opérés par Air France au départ de Paris-Charles-de-Gaulle vers dix destinations françaises et européennes : Aberdeen, Bordeaux, Edinbourg, Lisbonne, Lyon, Madrid, Marseille, Newcastle, Nice et Toulouse.

Singapore Airlines et Air France-KLM étudieront par la suite la possibilité d'étendre ce partage de codes à d’autres compagnies au sein de leur groupe. Cet accord a pour objectif de proposer aux clients un plus large choix et de simplifier les correspondances entre l'Europe, l'Asie du Sud-Est et l'Australie. Les membres des programmes de fidélité de Singapore Airlines et d’Air France-KLM pourraient aussi bénéficier des avantages prévus par les deux compagnies.

Reste un point noir pour le passager dans cet accord. Il devra transiter à Roissy-CDG du terminal 2E ou 2F vers le terminal 1. Pire, pour certains vols domestiques ou européens d’Air France assurés par HOP! qui arrivent au Mesnil-Amelot au Terminal 2G. Il faudra alors emprunter une navette routière, puis le CDGVal. Ce transit risque également de donner lieu à des bagages égarés. Le vol en A380 de Singapore Airlines pourrait-il être transféré à CDG 2 ? Cela ne semble pas d’actualité, la compagnie ayant largement investi dans le salon Star Alliance sur les toits de CDG 1 où elle souhaite continuer à profiter des synergies avec ses associées dans l’alliance.

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format