Menu
S'identifier
Transport

Arnaldur Olafsson (Icelandair) : "Nous ne voulons pas imaginer la remise en cause de l'OpenSky européen"


Publié le : 20.06.2017 I Dernière Mise à jour : 20.06.2017
{ element.images.0.titre }}
Arnaldur Olafsson, responsable des ventes France d'Icelandair, a répondu aux questions de Tour Hebdo. I Crédit photo ©Icelandair

Transporteur de Tour Hebdo à l'occasion du Pow Wow 2017, Icelandair fait le point sur sa stratégie pour le marché français.

Tour Hebdo : Comment se porte Icelandair sur le marché français aujourd'hui ?

Arnaldur Olafsson, responsable des ventes France d'Icelandair : Notre groupe est en pleine expansion : notre chiffre d'affaires a augmenté de 13% en 2016 pour atteindre près de 1,3 million de dollars. En 2016, nous avons transporté quelque 3,7 millions de passagers, soit 20% de plus qu'en 2015, avec un remplissage moyen de 82,2%. Parmi ces passagers, les Français ont représenté 85 200 passagers, soit 29% de plus qu'en 2015 ! Une progression permise par nos dessertes au départ des deux aéroports parisiens. Ils nous permettent d'offrir plus de connexions avec les pré- et post-acheminements de province.

THO : Quelle est la stratégie d’Icelandair sur le marché français ?

A.O. : D'abord, nous voulons rester leader sur les vols vers l'Islande. Ensuite, maintenir les fréquences de Paris. Il y a une dizaine d'années, nous n'opérions que deux vols par semaine, en hiver. Nous proposons à présent 13 vols par semaine en basse-saison au départ de Paris et deux à trois vols par jour en été. Enfin, nous souhaitons développer notre notoriété par des actions de communication régulières tout au long de l’année, type campagnes d’affichage.

THO : Comment se démarquer par rapport à des compagnies low cost comme WOW Air et Norwegian ?

A.O. : Nous sommes une compagnie régulière et non une low cost. Nous offrons un meilleur niveau de services à nos passagers et un bon rapport qualité/prix. Nous sommes également très compétitifs sur les destinations que nous desservons aux Etats-Unis et au Canada. De plus, nous proposons toujours, dans nos tarifs, une franchise bagages pour tous nos passagers, ainsi que l’accès gratuit au système de divertissement à bord. Nos appareils sont tous équipés du Wifi à bord (gratuit pour les passagers en classe Affaires, et à partir de 4€ pour les passagers en classe Economy et Economy Comfort). Enfin, nous proposons le service de Gate2Gate Wifi pour une connexion non-stop depuis l’embarquement jusqu’à l’arrivée à destination.

THO : Craignez-vous des effets négatifs suite à l'élection de Donald Trump ?

A.O. : Comme l’avait déclaré en début d’année notre PDG, Birkir Holm Gudnasson, ce que nous ne voulons pas imaginer est la remise en cause des accords d’open sky entre l'Europe et les Etats-Unis, qui nous obligerait à revenir à des négociations bilatérales, pays par pays. Les passagers transatlantiques représentent 50% de notre clientèle totale. Nous pourrions perdre quelques clients européens qui pourraient bouder les USA en signe de protestation. Mais pour l’instant, nous ne ressentons aucun effet de la politique de Donald Trump.

THO : Quelles sont les nouveautés d’Icelandair pour 2017 et 2018 ?

A.O. : Nous continuons de développer notre réseau avec l’ajout de nouvelles destinations en Europe et Amérique du Nord. L’arrivée de nos nouveaux Boeing 737 Max dès début 2018 nous permettra d’étendre notre réseau. Ces nouveaux appareils seront équipés du système ViaSat, qui fera d’Icelandair la première compagnie aérienne à proposer une connexion internet haut débit en vol. Nous poursuivrons aussi notre campagne globale nommée #MyStopover, que nous menons depuis trois ans. Nous offrons la possibilité de faire une escale en Islande jusqu’à sept nuits à l’aller et/ou au retour pour les voyageurs sur nos vols transatlantiques sans supplément sur le tarif aérien. Et de manière générale, les passagers profitant du stopover en Islande reste en moyenne 3 nuits sur place.

Propos recueillis par Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format