Menu
S'identifier
Transport

Air France suspend ses vols depuis Papeete


Publié le : 13.11.2017 I Dernière Mise à jour : 13.11.2017
{ element.images.0.titre }}
Le vol Papeete-Los Angeles est habituellement assuré par un Boeing 777. I Crédit photo © Aero Icarus/Wikipedia

La grève des navigants polynésiens ne permet pas d’assurer le vol Los Angeles-Papeete.

Près de 500 passagers sont bloqués en Polynésie. Depuis vendredi dernier, la grève des 87 hôtesses et stewards d’Air France basés à Tahiti perturbent les vols Papeete-Los Angeles. Avec des équipages polynésiens, un Boeing 777-200 assure ces trois allers et retours transpacifiques hebdomadaires. Les passagers à destination de la métropole changent ensuite d’appareil lors de l’escale en Californie embarquant généralement à bord d’un A380.

Cette grève a concerné 235 passagers vendredi et 263 passagers dimanche. Quelques-uns ont déjà pu prendre un autre vol, mais 296 d'entre eux partiront dans la nuit de dimanche à lundi depuis Papeete (lundi à la mi-journée à Paris), par un vol Air France affrété à la compagnie locale Air Tahiti Nui.

Vendredi comme dimanche, les passagers se sont d'abord enregistrés avant d'apprendre que le vol repartirait à vide. En effet, la loi, qui impose aux employés des compagnies d'annoncer 48 heures à l'avance s'ils sont grévistes, ne s'applique pas en Polynésie française. Or, seuls trois PNC se sont présentés dimanche, alors qu'il en faut un minimum de quatre pour que l'avion décolle avec des passagers.

Concurrence prochaine de French blue

Ce conflit social intervient trois semaines après l'annonce de la création d'une ligne concurrente à Air France et Air Tahiti Nui entre Paris et Papeete via Los Angeles par la compagnie low-cost French blue qui assurera la desserte via San Francisco. Les premiers vols sont prévus en mai.

"Ce qui est sûr, c'est qu'il va falloir être plus attentifs aux coûts, ce n'est pas au moment de l'arrivée d'un concurrent qu'on va les augmenter", a déclaré à l'AFP le directeur régional d'Air France en Polynésie, Alex Hervet, qui assure cependant que la ligne est "en bonne santé économique depuis cinq ans".

T.V. avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format