Menu
S'identifier
Transport

Aigle Azur met les gaz à Lyon


Publié le : 29.03.2016 I Dernière Mise à jour : 29.03.2016
{ element.images.0.titre }}
David Thomson, directeur du développement de la société des Aéroports de Lyon, et Tiago Martins, directeur commercial adjoint d'Aigle Azur ©JFB I Crédit photo

Avec deux avions basés à Saint Exupéry, Aigle Azur, affiche ses ambitions lyonnaises. Deux nouvelles lignes annuelles démarrent en cette fin mars, à destination de Dakar et de Porto.

Aigle Azur affiche ses ambitions lyonnaises. Avec deux avions basés à Saint Exupéry, la compagnie ouvre deux nouvelles lignes annuelles qui démarrent en cette fin mars, à destination de Dakar et de Porto.

Les rotations sur Porto ont lieu les jeudis, vendredis et dimanches, et celles à destination de Dakar, les lundis et samedis. "Conformément à la stratégie de la compagnie, nous comptons bien les exploiter tout au long de l’année", assure Tiago Martins, directeur commercial adjoint d’Aigle Azur.

Ces nouvelles routes portent à 28 le nombre de vols hebdomadaires exploités par Aigle Azur, au départ de Lyon-Saint Exupéry, avec les quatre routes à destination de l’Algérie. L’ensemble de ce réseau est exploité grâce à deux Airbus A320 de 180 sièges.

"Nous savons que le Portugal est une destination en plein essor touristique et qu’il existe une forte communauté dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Au départ de Lyon, nous avons préféré Porto à Lisbonne qui dispose déjà d’une offre déjà pléthorique ici", justifie Tiago Martins. La population portugaise ou d’origine est estimée supérieure à 300 000 en Auvergne Rhône-Alpes.

Quant à Dakar, c’est davantage un pari. La communauté sénégalaise est estimée dans cette région autour des 8 000. Mais le tourisme reste l’autre vecteur de clientèle.

Les intermédiaires commercialisent environ 70% des sièges d'Aigle Azur

Car Aigle Azur compte sur le réseau de distribution constitué par les agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs… qui commercialise environ 70% de ses sièges. "La clientèle ethnique, notamment, n’est par familiarisée avec internet et demande souvent l’étalement de ses factures", explique Tiago Martins.

Sur le Portugal, elle représente 20 à 30% du total. L’objectif d’Aigle Azur est d’atteindre, dès la première année, un taux d’occupation de ses sièges entre 75 et 85% sur la ligne portugaise, environ 10% de moins pour la sénégalaise.

Ces initiatives doivent conforter la place lyonnaise dans le dispositif hexagonal d’Aigle Azur, la deuxième derrière Paris-Orly. Aigle Azur dispose d’une flotte de 10 avions : sept sont sur Orly, deux à Lyon et un à Marseille.

Selon David Thomson, directeur du développement de la société des Aéroports de Lyon, "Aigle Azur a enregistré un peu plus de 200 000 passagers, en 2015", chiffre à comparer avec les 2 millions de passagers annoncés par la compagnie sur l’ensemble du réseau français, l’année dernière, pour un chiffre d’affaires de 327 millions d’euros.

Jean-François Bélanger


 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format