Menu
S'identifier
Transport

40 nouvelles destinations et une neuvième base pour Volotea en 2017


Publié le : 19.05.2017 I Dernière Mise à jour : 19.05.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La compagnie prévoit de transporter 4,3 millions de passagers cette année, dont 40% au départ de France, son premier marché devant l’Italie et l’Espagne. © Volotea

La compagnie low-cost espagnole, qui axe sa croissance sur les liaisons de région à région en Europe, prévoit de transporter 4,3 millions de passagers cette année.

Le modèle low-cost de Volotea diffère notablement de celui des mastodontes que sont Ryanair, easyJet ou Vueling. La compagnie est notamment absente des aéroports parisiens, évite les hubs et préfère écumer les plateformes régionales, réputées moins bien desservies, pour trouver sa place dans le ciel européen. Aussi, les dernières dessertes annoncées pour le marché français relient-elles Nantes à Lanzarote, Toulouse à Fuerteventura, ou encore Caen à Figari. Ces liaisons de point à point restaient vierges de tout vol, ou étaient parfois assurées par des charters dont Volotea a pris la relève.

Des vols à un euro pour les agents de voyages

Dans ce contexte, la compagnie fignole une nouvelle offre à destination des agences et des TO. Pierfrancesco Carino, directeur des ventes et membre du Comité Exécutif qui a rejoint Volotea il y a trois mois, entend ainsi orienter plus fortement son action vers les professionnels : "nous lançons le 5 juin une promotion en GDS sur un produit tout compris avec bagage, choix du siège et check-in. De plus, le 19 juin, des billets à un euro seront proposés aux agents de voyages qui souhaitent découvrir notre compagnie".

Le programme hiver, chargé il y a dix jours en machine, voit le lancement de 40 nouvelles lignes ; soit un total de 240 à 250 lignes vers 79 métropoles régionales européennes dans 16 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte, Royaume-Uni, Autriche, Irlande et Luxembourg.

La compagnie prévoit de transporter 4,3 millions de passagers cette année, dont 40% au départ de France, son premier marché devant l’Italie et l’Espagne. Volotea dispose de neuf  bases en 2017 : Venise, Asturies, Vérone, Palerme, Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Gênes lancée en avril dernier. La plus grande base française à Nantes propose 32 destinations et des manifestations ludiques y seront organisées le 13 juin, pour son cinquième anniversaire.

Du B717 à l’A319…

La flotte de Volotea interpelle aussi. À l’origine, elle n’était composée que de Boeing 717, l’ultime descendant des DC 9 et autres MD 80. Le fuselage étroit et les réacteurs aussi bruyants que gourmands avaient entraîné le retrait de cette famille d’avions des flottes européennes. Volotea avait alors trouvé des avions pas chers à louer pour son démarrage. Mais la low-cost grandit et doit désormais répondre à la demande de sièges.

Avec l’A319 en remplacement du B717, elle a prévu de devenir une compagnie 100% Airbus dans les années à venir, avec une capacité de transport augmentée de 20% (150 sièges pour l’A319 contre 125 sièges dans le Boeing 717). Sur les deux modèles, l’espacement entre les rangées est de 76 cm. Volotea disposera de 28 avions cette année, avec l’arrivée de six nouveaux Airbus A319 (portant le total à 10). De quoi permettre d’assurer 40% du programme 2017 avec l’avion européen.

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format