Menu
S'identifier
Technologie

Paris Aéroport a lancé son Airport Start-up Day


Publié le : 20.10.2017
{ element.images.0.titre }}
20 start-up ont présenté aujourd'hui leur projet lors de l'Airport Startup Day. I Crédit photo ©J.P Gaborit/Groupe ADP

20 jeunes pousses étaient réunies hier à Roissy-CDG pour présenter leur projet.

Le groupe ADP surfe sur la vague des espaces affaires lancé depuis deux ans dans les aéroports. Le premier à Orly-Ouest a fait des petits et ils sont désormais cinq dans les espaces Schengen d’Orly et de Roissy-CDG. Une fois par semaine, le jeudi, des rencontres avec des start-ups ont lieu autour d’un café avec les 290 000 voyageurs d’affaires qui prennent l’avion. Sébastien Couturier, responsable pôle innovation d’ADP, a ainsi créé une journée concours, Airport Startup Day, où sont élues les meilleurs idées des jeunes pousses.

Celle-ci se tenait à Charles-de-Gaulle, au terminal 2F, en zone d’embarquement face aux portes F21-F36 et F41-F56. Le jury, présidé par Franck Goldnadel, directeur de Roissy-CDG, était composé de Geoffroy de BecdeLière, président de Marco et Vasco, Dominique Restino, président de la CCI Paris, Vincent Rédrado, fondateur de The Tops, Sandra Le Grand, fondatrice de Kalidea, Florence Lepany-Duval, directrice de la Fabrique digitale, Loïc Dosseur, DG de Paris&Co et Gonzague Dambricourt, blogueur. Le jury s’est particulièrement intéressé au business model ainsi qu'au couple produit-marché.

A la clé, stand au CES de Las Vegas et plan com'

Parmi les diverses applications tournées vers le tourisme et le voyage, Histovery fait appel à la réalité augmentée pour découvrir des produits... qui n’existent pas. Exemple : le château de Chambord très admiré de l’extérieur est très peu visité à l’intérieur car il est peu meublé. Histovery grâce à son équipe de développeurs mais aussi d’historiens issus de l’Ecole du Louvre, a retrouvé mobiliers, tentures et tableaux de l’époque qui s’affichent sur la tablette lors de la visite du château. La même start-up valorise aussi le patrimoine de la Conciergerie, du château de Fontainebleau, du palais des Papes en Avignon, etc.

Vers 18 heures, le jury a attribué le 1er prix (un voyage au CES de Las Vegas) à Bear (réalité augmentée personnalisée) et à Groupeer (faciliter et sécuriser les déplacements en groupe). Le 2e prix (six mois de résidence à la pépinière 27) est revenu à Adok (tablette géante rétroprojecteur) et le 3e, (prix du public, accompagnement en communication de 2 000 euros) à Mon beau terroir (valorisation de l’agriculture).

Thierry Vigoureux

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format