Menu
S'identifier
Technologie

Google va couper son flux gratuit de tarifs aériens


Publié le : 07.11.2017 I Dernière Mise à jour : 07.11.2017
{ element.images.0.titre }}
La version complète de QPX sert de base à Google Flights. I Crédit photo ©DR

Le moteur de recherches se concentre sur son offre payante, QPX for Enterprise.

Fin de partie pour QPX Express. Cette API éditée par Google offrait l'accès gratuit à un flux contenant tous les tarifs et tous les horaires des vols des compagnies aériennes à travers le monde. Ce flux mis à jour en temps réel était en fait une version simplifiée de QPX for Enterprise, une base de données créée par ITA Software, une start-up rachetée par Google en 2010 pour un montant de 700 millions de dollars. L'API avait été mise librement à la disposition des développeurs tiers en 2014 et elle permettait aux start-ups de pouvoir créer un moteur de recherche et de réservation de vols à peu de frais.

La fermeture de QPX Express ne sera toutefois pas brutale puisque Google coupera définitivement le flux à compter du 18 avril 2018. De quoi laisser aux entreprises un délai, certes court, pour trouver une autre solution, notamment en reprenant les API de Skyscanner ou de Skypicker.

Focus sur la version payante d'ITA Software

Mais pourquoi cette fermeture ? Google explique de façon laconique que "bien que beaucoup de sociétés aient trouvé que l'API QPX Express était utile, l'ampleur de son adoption n'est pas suffisante pour continuer à prendre en charge le support de ce produit". Google conservera en revanche QPX for Enterprise, l'offre principale et payante d'ITA Software, qui sert notamment de base à Google Flights. Pourquoi continuer à distribuer gratuitement ce qui peut rapporter bien plus ?

Reste que, sur les forums spécialisés, les développeurs de start-ups se montrent au mieux amers, au pire furieux. "Si c'est gratuit et sans publicité, ça ne dure jamais longtemps", résume l'un d'entre eux, dépité. Un autre se veut philosophe : "Quand vous construisez votre maison avec des bouts de bois, en l'occurrence l'API d'autres personnes, pouvez-vous vraiment vous mettre en colère quand le grand méchant loup vient l'abattre ?"

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format