Menu
S'identifier
Réceptif

Paris joue la sécurité pour la saison été 2017


Publié le : 27.04.2017 I Dernière Mise à jour : 27.04.2017
{ element.images.0.titre }}
Le dispositif de sécurité autour de la tour Eiffel et du Trocadéro sera de nouveau amélioré. I Crédit photo ©Nuno Lopes/Pixabay

La préfecture de police de Paris veut rassurer les touristes étrangers avec un plan de sécurité spécial tourisme pour la saison estivale.

Rassurer à tout prix. A quelques semaines du début de la saison estivale, la préfecture de police de Paris joue la sécurité. Elle a présenté hier son plan "Tourisme 2017" prévoyant une sécurisation renforcée de sept zones touristiques de la capitale durant l’été.

De mi-juin à mi-septembre, la Butte Montmartre, les Champs-Elysées, l'Opéra et les grands magasins, Notre-Dame, Châtelet et Saint-Germain-des-Prés bénéficieront ainsi de la présence de 130 policiers chargés de lutter contre "les infractions les plus dommageables pour les touristes" comme les ventes à la sauvette,  les vols à l’arraché ou encore les arnaques liées aux jeux de hasard. 

Une unité supplémentaire de policiers sera mobilisée pour le secteur de la tour Eiffel et du Trocadéro. Un centre de vidéosurveillance dédié à ces zones touristiques est aussi mis en place avec 131 caméras de plus. Les accès à la capitale depuis les aéroports ainsi que l'ensemble des transports en commun feront l'objet d'une "sécurisation spécifique".

Des touristes étrangers victimes d'agressions

Un "passeport touristique" et une brochure "Paris en toute sécurité" disponibles dans plusieurs langues seront distribués aux touristes cet été. Un film est mis à la disposition des aéroports, des principales gares parisiennes, ainsi que des ambassades et des professionnels du tourisme.

Lors de la période estivale, des policiers bilingues et des étudiants-interprètes sont recrutés pour faciliter les échanges avec les touristes. La prise de plainte directement sur le terrain est aussi facilitée par des tablettes numériques disposant d'un module de traduction intégré.

Fin mars, le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl, ex-secrétaire d’Etat chargé du tourisme, a détaillé de nouvelles mesures de sécurité sur le plan national pour le secteur. Ces mesures s'inscrivent dans le cadre du plan de relance gouvernemental annoncé en novembre dernier, doté de 42 millions d'euros. Au-delà de la menace djihadiste, les touristes étrangers sont régulièrement victimes d'agressions.

Avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format