Menu
S'identifier
Réceptif

Montagne : les 5 tendances de consommation en 2017


Publié le : 19.12.2017
{ element.images.0.titre }}
72% des sondés ont pratiqué le ski comme activité principale lors de leur séjour à la montagne cette année. I Crédit photo ©Adobe Stock

Moins d'une semaine avant les vacances de Noël, l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) révèle les résultats de son étude ConsoMontagne.

Alors que la saison démarre avec beaucoup de neige en station, l’ANMSM a publié hier sa dernière enquête sur les habitudes de consommation des touristes dans les stations tricolores. 1 000 personnes ont été interrogées. En voici les principales conclusions :

Une clientèle fidèle

Depuis 6 ans, l’association note que les voyageurs des stations sont de plus en plus fidèles. En 2017, 71% des interrogés ont déclaré avoir déjà passé au moins un séjour sur leur lieu de vacances. C’est 4 points de plus qu’en 2012. Deux critères apparaissent déterminants dans le choix d’une station : le bouche-à-oreille et les avis laissés en ligne par les internautes.

Une clientèle qui se renouvelle

Si le vieillissement de la population française explique en partie la petite baisse de la pratique du ski (voir ci-dessous) – 19% des clients les plus âgés ne skient plus par peur de se blesser, 17% suite à des problèmes de santé ou de fatigue –, la clientèle se renouvelle à la montagne. Ainsi, les primo-arrivants sont de plus en plus des jeunes âgés de 18 à 29 ans.

Le ski toujours roi

Et si ces jeunes vont à la montagne, c’est avant tout pour le ski ou le snowboard : 72% des Français interrogés pratiquent d’ailleurs le ski en activité principale lors de leur séjour à la montagne. S’adonner à un sport de glisse est le critère numéro des 18-24 et des 35-44 ans. 38% des sondés estiment même que la pratique du ski ou du snowboard est un facteur important d’attractivité.

L’après-ski continue son développement

Néanmoins, l’après-ski continue sa progression. La part des non-skieurs absolus, c’est-à-dire qui déclarent n’avoir jamais pratiqué le ski ou le snowboard dans leur vie est aujourd'hui de 34%. Les raquettes pointent à la deuxième place avec près d’un quart des sondés qui déclarent les pratiquer en activité principale à la montagne, 22% pour la marche. Aussi, la recherche du grand air (22% des vacanciers), des grands espaces et des paysages (23%) et du calme (11%) sont autant de critères recherchés.

Un séjour moins onéreux

Aller passer des vacances à la montagne coûte de moins en moins cher. Sur 6 ans, le prix d’un séjour a reculé de 0,5% par an en moyenne. Une famille de 3 à 4 personnes consacre ainsi 1 579€ pour un séjour de 5 à 6 nuits. Soit 81€ par jour et par personne.

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format