Menu
S'identifier
Production

Pourquoi Ôvoyages fait le pari osé de la Croatie


Publié le : 08.02.2018 I Dernière Mise à jour : 08.02.2018
{ element.images.0.titre }}
L'hôtel Punta Vitality 4*, sur l'île de Losinj en Istrie, est l'un des quatre établissements sélectionnés par Ôvoyages pour faire la différence en Croatie. I Crédit photo DR

Auteur

  • Pascale Filliâtre

Le TO lance la région de Kvarner, au nord du pays, avec l’ambition de renouveler l’intérêt pour une destination déjà très concurrencée. Les arguments, et les limites, en trois points de cette diversification.

1. Relancer l’attrait : la Croatie est loin d’être une nouvelle venue dans la programmation moyen-courrier des TO. En 15 ans, la jeune république issue de l’ex-Yougoslavie est devenue une destination "blockbuster" du marché hexagonal. Le pays, qui accueillait 75 000 Français en 2001, en a reçu 540 000 en 2017 (+9% vs 2016).

Les ventes de forfaits ont suivi cette fulgurante ascension sans toutefois que la Croatie ne parvienne à entrer dans le Top 10 des destinations moyen-courrier des TO du Seto.

N°1 en part de marché selon le syndicat, Top of Travel y a fait voyager un peu moins de 12 000 clients en 2017. Pénalisée par des tarifs hôteliers élevés, la destination stagne et a même tendance à baisser chez les voyagistes depuis plusieurs saisons.

La Bulgarie, et surtout le Monténégro, avec de nombreuses nouveautés en clubs, sont aujourd’hui plus porteurs. "C’est pour cela qu’on veut aborder la Croatie autrement", explique Raouf Benslimane, président de Thalasso N°1/Ôvoyages soutenu par un Office de tourisme très actif. 

 

2. Miser sur un axe peu programmé : plutôt que la côte dalmate autour de Dubrovnik et Split où se concentre la majorité de l’offre, c’est la région de Kvarner, entre l'Istrie et la Dalmatie au nord du pays, qu’a choisie de programmer le TO à partir du 20 avril en proposant des vols directs (189 sièges) au départ de Paris et Nantes à destination de Rijeka.

De là, les clients, rejoindront (en 1h30 de transfert par ferry) la petite île de Losinj, "un coup de cœur" où Ôvoyages a sélectionné quatre hôtels 4 et 5*.

"Nous prenons des risques aériens. C’est dans notre ADN d’aller toujours chercher de nouvelles destinations en nous engageant", commente Raouf Benslimane qui se fixe un objectif de 5 000 clients (en séjours et autotours) dès la première saison. "C’est ambitieux au regard des volumes concurrents", reconnaît-il.

Ôvoyages n’est pas le premier à s’attaquer au nord de la Croatie. Promovacances l’a fait en pionnier en Istrie. Travel Europe/Visit Europe et Top of Travel aussi, dès le milieu des années 2000 avec des circuits puis des séjours. A partir de 2008, Top of Travel a affrété pendant plusieurs saisons à destination de Pula avant de jeter l’éponge.

"L’Istrie, très fréquentée par les Polonais, les Allemands, les Autrichiens, les Suisses n’a jamais pris sur le marché français", regrette Helmut Stuckelschweiger, directeur général du voyagiste.

 

3. Se démarquer de la concurrence : "Nous proposons une offre étonnante et différenciante sur une petite île paradisiaque", insiste Raouf Benslimane, qui met aussi en avant le bon rapport qualité prix, résultat de négociations serrées : à partir de 599 € le séjour de 8j/7n en pension complète (hors boisson) en 4*, et 699 € en 5*. Le défi est maintenant de faire connaître la destination au marché et à la distribution.

En 2012 déjà, ÔVoyages avait misé sur une petite île inconnue : Porto Santo au large de Madère qu’il desservait par un vol direct affrété et avec un objectif similaire de 5 000 clients. Le pari n’a pas été tenu sur la durée. A voir si celui de la Croatie, en dehors des sentiers programmés, le sera.

"On a du culot et du courage, c’est notre moteur et c’est comme cela qu’on va chercher de la croissance", commente Raouf Benslimane à qui cette stratégie a bien réussi aux Canaries.  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format