Menu
S'identifier
Production

Les nouvelles ambitions de Travel & Co pour Tapis Rouge


Publié le : 03.04.2017 I Dernière Mise à jour : 03.04.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le site Internet va bénéficier prochainement d'une refonte. ©DR

Désigné le 31 mars repreneur du TO de luxe du groupe Boiloris, Travel & Co (Australie Tours, Terres de Charme, Back Roads) va investir pour relancer la marque en BtoC, voire en BtoB.

Claude Blanc, directeur associé Travel&Co ne cache pas sa satisfaction. "On avait beaucoup travaillé sur ce dossier de reprise et on avait quelques beaux atouts. Que le tribunal nous aie suivi est une très bonne nouvelle dans cette période trouble pour le secteur".

Le groupe Travel & Co s’est construit par rachats successifs (Terres de Charme, Iles du Monde, Australie Tours, Nouvelle-Zélande Voyages, Back Roads…).  Mais c’était la première fois qu’il s’intéressait à un dossier dans le cadre d’une procédure de liquidation. "Nous avions toujours jusqu’à présent privilégié des entreprises florissantes et en croissance. Mais Tapis Rouge est une trop belle marque et elle s’inscrit parfaitement dans notre portefeuille", explique Claude Blanc.

Deux jokers de charme

"Terres de Charme est positionné Premium. Tapis Rouge nous installe sur le segment du luxe. C’est une vision cohérente et pérenne qui a séduit le tribunal", ajoute-t-il. Aux dépens de Secrets de Voyages dirigé par François -Xavier de Boüard également sur les rangs.

Mieux-disante (40 000 euros et la reprise des 3 salariés de Tapis Rouge), l’offre de Travel & Co (officiellement déposée par Back Roads, filiale à 100% du groupe) bénéficiait aussi de deux jokers : Christelle Tiengou-Beaupré, directrice de la production de Terres de Charme et Carole Ange, directrice générale déléguée de Travel & Co, ont l’une et l’autre officié plusieurs années chez Tapis Rouge, un TO qu’elles connaissent donc bien.

Il va cependant falloir investir pour rassurer la clientèle et relancer la marque écornée ces derniers mois et dont les changements de propriétaires successifs depuis le début des années 2000 ont forcément  perturbé la croissance. Travel&Co était d’ailleurs déjà candidat à la reprise de Tapis Rouge au moment de la cession par Ponant en 2013. C’est Boiloris qui l’avait alors emporté. 

Un investissement supplémentaire de 100 000 euros 

Travel & Co pourrait rapidement mettre jusqu’à 100 000 euros supplémentaires sur la table pour acquérir un point de vente parisien dédié, sortir une nouvelle brochure et surtout mettre le site internet technologiquement au goût du jour.

Tapis Rouge, qui avait réalisé jusqu’à 15 millions d’euros de volume d’affaires, était plutôt tombé à 4-5 millions d'euros ces derniers exercices. "Nous sommes optimistes", assure Claude Blanc qui veut développer le MICE et reprendre des parts de marché sur le segment des croisières de luxe. 

Il parie sur la motivation de la nouvelle équipe dirigée par Carole Ange pour relancer la machine. Le BtoC reste la priorité "mais on n’exclut pas d’avoir quelques partenaires privilégiés en BtoB parmi les réseaux d’agences".

Pascale Filliâtre

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format