Menu
S'identifier
Production

Jet tours soigne ses clubs


Publié le : 26.06.2017 I Dernière Mise à jour : 26.06.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Accompagné de l’essentiel du staff dirigeant de Thomas Cook France, Nicolas Delord a officiellement inauguré le 23 juin le nouveau Club Jet tours des Baléares. ©TB

Inauguré le week-end dernier, le Club Jet tours de Majorque préfigure ce que devrait être l’offre du tour opérateur dans les prochaines années.

C’est le 23 juin que Nicolas Delord, pdg de Thomas Cook France, accompagné de l’essentiel du staff dirigeant du groupe de tourisme, a officiellement inauguré le nouveau Club Jet tours des Baléares (ouvert depuis mai), situé au nord de l’île de Majorque, sur la baie d’Alcudia.

Une inauguration en fanfare, qui ne doit rien au hasard. Car plus qu’un énième hôtel-club, il se veut le symbole de la nouvelle stratégie de Jet tours. "Il s’agit du premier établissement dont nous gérons 100% de la capacité, à savoir 160 chambres ; quand pour les autres clubs Jet tours, nous avons en généralement 50 à 80% des chambres", note Jean-Emmanuel Chometon, directeur production et yield du TO. 

Cet engagement a permis au voyagiste de Thomas Cook France d’imprimer son empreinte, depuis la rénovation de l’hôtel (un ancien club Jumbo) jusqu’à la restauration, et d’en faire un laboratoire afin de tester un certain nombre de concepts qui pourraient être déclinés à l’avenir dans d’autres Clubs Jet tours.

Si le bâtiment est daté années 60, il a bénéficié d’un toilettage complet. Le ton est donné dès la réception à la blancheur immaculée, ou encore dans les chambres au style contemporain épuré. Dans les salles de bains, mosaïques et carreaux de ciment donnent une petite touche dans l’air du temps.

L’équipement est à la hauteur, avec une télévision par satellite proposant la plupart des chaînes françaises de la TNT, une nécessaire à café, un coffre-fort, mais aussi le wifi gratuit.

Du coté des parties communes, la piscine a été entièrement refaite dans un style balinais et un large écran LED de plusieurs dizaines de mètres carrés a été installé en bordure. Il diffuse des informations sur les activités de la journée et se transforme en décor géant pour les spectacles du soir.

D’autres totems digitaux distillant des informations ont été installés à la réception. Outre les activités sportives (terrain multisports, tennis, aire de pétanque, tir à l’arc…), les clients apprécient notamment l’aquabike et des animations autour de "sports funs et collectifs", comme  le "bubble foot" ou le Kin-Ball (qui se joue avec un énorme ballon). La plage voisine est publique et Jet tours n’a pas pu y installer de base nautique mais la municipalité doit choisir un concessionnaire en octobre prochain. Le TO fera acte de candidature.        

Soigner l’expérience client

Cette maîtrise permet aussi à Jet tours de mieux "brander" son offre, depuis les clés magnétiques des chambres jusqu’à la signalétique en passant bien évidemment par les animateurs rebaptisés les Jet Boys et Jet Girls, afin de "soigner l’expérience client", considérée comme aussi importante que la qualité de l’hôtellerie ou les animations et spectacles.

De quoi permettre à Jet tours de mieux marquer ses différences dans un marché des clubs fortement concurrentiel. "Cette stratégie poussée de marque est possible dès lors que nous gérons environ 80% de la capacité d’un hôtel. Cela passe par une augmentation de nos allottements dans les sites existants, ou par la recherche de nouveaux sites", précise Jean-Emmanuel Chometon. 

Et pour accompagner Jet tours dans cette stratégie, Nicolas Delord n’exclut pas de convaincre le groupe Thomas Cook de dédier au marché français plusieurs avions à l’avenir pour ses affrètements, afin d’améliorer l’expérience dès l’aéroport.

Cet été, Jet tours commercialise 44 clubs : 24 clubs Jet tours et 20 clubs Jumbo. L’hiver prochain, le voyagiste proposera 20 clubs, avec notamment trois nouveautés longs-courriers, au Sénégal, au Cap Vert et à Varadero (Cuba). 

"Nous nous fixons un objectif d’une cinquantaine d’établissements dans les trois ans", précise Nicolas Delord, alors même que les clubs représentent 65% de la production du TO en été, 45 à 50% sur l’année. Jet tours espère séduire environ 140 000 clients clubs pour l’exercice 2017 clos fin septembre, sur un total d’environ 280 000 clients.

D’ores et déjà, des augmentations de capacités sont annoncées pour l’été 2018, notamment en Crète, en Sicile et en Sardaigne, mais aussi en Croatie où Jet tours ouvrira un nouveau club sur l’île de Brac, avec une orientation bien-être.  

Thierry Beaurepère (à Majorque)    

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format