Menu
S'identifier
Production

G.de Becdelièvre (Marco Vasco) : "Le Figaro est la meilleure alternative"


Publié le : 21.09.2017 I Dernière Mise à jour : 21.09.2017
{ element.images.0.titre }}
Geoffroy de Becdelièvre a fondé Marco Vasco (alors PlanetVeo) en 2007. I Crédit photo ©DR

Le Figaro a annoncé mardi être entré en négociations exclusives pour le rachat du voyagiste. Ce n’est pas une première pour le groupe média qui a déjà intégré Les Maisons du Voyage. Réactions.

"Une super bonne nouvelle". C’est en ces termes que Geoffroy de Becdelièvre, fondateur et président de Marco Vasco, qualifie le fait d'être entré en négociations exclusives avec Le Figaro. "Nous avons reçu plusieurs propositions et jusqu’à il y a deux semaines, nous avions trois acquéreurs potentiels en lice. J’ai poussé pour avancer avec Le Figaro car il s’agit de la meilleure alternative pour une croissance saine et rentable dans les prochaines années", explique-t-il.

Parmi les atouts du media, son large auditoire mais également sa forte affinité avec les clients de Marco Vasco. Ce rapprochement devrait donc permettre au spécialiste du sur-mesure de développer sa notoriété et d’augmenter ainsi son trafic client. Marco Vasco pourra également s’appuyer sur l’expertise des Maisons du Voyage, racheté par le media l’année dernière et qui affiche une croissance de 20%. "Ces deux entreprises (Le Figaro et Maisons du Voyage, ndlr) sont en forte croissance, ce n’est que du bonus pour Marco Vasco", poursuit Geoffroy de Becdelièvre.

Des synergies supplémentaires au sein du pôle tourisme

"L’arrivée de Marco Vasco au sein du pôle tourisme du groupe Le Figaro va rajouter une source de synergie supplémentaire", explique de son côté Arthur Courtinat, directeur de Maisons du Voyage et du pôle tourisme. Ces synergies porteront notamment sur les outils technologiques, la mise en place de nouveaux services pour les voyageurs ou encore une approche en commun avec certains fournisseurs. Arthur Courtinat évoque également la "mise en œuvre de passerelles ou de projets qui rassembleront les deux marques".

Marco Vasco et Les Maisons du Voyage conserveront cependant leur identité et leur autonomie. "Un travail de positionnement sera fait afin de créer des territoires de marques bien distincts", précise Arthur Courtinat. 

Constance Dive

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format