Menu
S'identifier
Production

Fram : Michel Quenot, nouveau directeur général, devra poursuivre le redressement


Publié le : 22.03.2017 I Dernière Mise à jour : 22.03.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Michel Quenot (à gauche) et Georges Esteves (à droite) quittent le nouvel ensemble TUI-Transat pour rejoindre Fram. ©PF

Le directeur du tour-operating de Transat France (Look Voyages, Vacances Transat) remplace Isabelle Cordier à un moment stratégique pour Fram.

Une petite année et puis s’en va. Nommée le 16 février 2016 à la direction générale de Fram, au lendemain de la reprise du groupe par Karavel Promovacances, Isabelle Cordier annonce aujourd’hui quitter ses fonctions "pour raisons personnelles et familiales". Sur place, les équipes étaient déjà au courant de son départ, qui devrait intervenir d’ici un mois, pour assurer une transition en douceur.

Elle sera néanmoins remplacée par Michel Quenot dès le 3 avril. Dans le cadre de la fusion en cours entre TUI et Transat, le directeur du tour-operating de Look Voyages et Vacances Transat avait signifié son départ du nouvel ensemble, effectif depuis le 1er mars dernier avec préavis jusqu’au 31 mars prochain.

Un management instable

Il enchainera donc directement avec Fram et se dit prêt à relever "l’un des plus beaux challenges du moment", le redressement du groupe toulousain donnant du fil à retordre à Karavel Promovacances.

"Je quitte Fram alors que les indicateurs rebasculent progressivement dans le vert", a tenu à préciser Isabelle Cordier. Ce départ "est un choix personnel que j’ai longuement mûri. Il reste du chemin à parcourir mais cette belle marque a de très beaux jours devant elle."

 "Après la période de transition difficile qu’a traversée Fram", Alain de Mendonça, président du groupe depuis 2015, doit maintenant réussir à stabiliser le management de l’entreprise. Les relations seraient tendues voire explosives entre les dirigeants très financiers de Karavel Promovacances et les cadres opérationnels de Fram.

En début de mois, c’est un autre ancien de Transat, Georges Esteves, qui a remplacé Ulrich de Smet "reparti en Belgique pour raisons personnelles" à la direction des opérations. En août dernier, Patrick Milharo avait lui repris les fonctions de Gaël Le Faveur à la direction des Ambassades Fram.

Un poste de directeur commercial serait par ailleurs à pourvoir, une fonction non existante actuellement dans l’organigramme de Fram, Jean-Baptiste Delsuc assurant la direction de la distribution et Franceline Michon la direction des ventes BtoB. L’appel d’air créé par la fusion TUI Transat pourrait-il susciter l’arrivée d’un autre cadre de Transat France ? Cyril Cousin, directeur de la distribution et Alain Le Scouezec, directeur commercial Look Voyages et Vacances Transat, pourraient avoir le bon profil…

Un pro de la production et des clubs

Michel Quenot, qui devrait partager son temps entre Toulouse et Paris, a quant à lui le bon "look" pour assurer la direction générale de Fram. Agé de 54 ans, il a occupé diverses fonctions de direction chez Vacances Transat de 1989 à 2003 avant de diriger l’exploitation de Look Voyages de 2003 à 2010 et d’être promu directeur du tour-operating du groupe. Homme de production, fidèle lieutenant de Patrice Caradec, l’ancien président de Transat France, il a contribué à l’ascension des Lookéas.

Son expérience et son savoir-faire devraient donc profiter à Fram qui affirme avoir retrouvé le chemin de la croissance et la confiance des réseaux. Fram est de nouveau distribué par l’ensemble des agences à l’exception de Leclerc Voyages. "Le bilan est assaini et la reprise des ventes est prometteur depuis le début de l’année", indique un communiqué. 

Le TO a retravaillé sa tarification et diminué ses prix d’en moyenne 150€ "ce qui repositionne la marque parmi les plus compétitives en termes de rapport qualité/prix", affirme la direction. Alors que les sites fram.fr et frampro ont été refondus et une nouvelle charte de 10 engagements élaborées, le TO est actuellement sur les petits écrans dans le cadre d’une campagne publicitaire relayée par de l’affichage.

Aucun chiffre d’affaires n’a encore été communiqué pour l’exercice 2016.  Les résultats, qui seraient "10% en dessous des prévisions" à cause, notamment, de la faillite d’Air Méditerranée, de la sortie tardive des brochures et des attentats en France, seront consolidés fin mars et publiés courant avril. 2018 reste l’année prévue de retour à la rentabilité comme indiqué dans le plan de marche. 2017 est donc l’exercice stratégique à ne pas rater.

P.F. et C.P.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format