Menu
S'identifier
Production

Clubs de vacances : un nouveau label va certifier la qualité


Publié le : 17.10.2017 I Dernière Mise à jour : 17.10.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo 4 opérateurs historiques (TUI France, NG Travel, Fram et Thomas Cook) représentant 7 marques club ont présenté ce jour leur label Club de Vacances Qualité Garantie

Dès l’été prochain, un label Club de Vacances Qualité Garantie devrait rendre plus lisible l’offre clubs, charte à l’appui. Une démarche à l’initiative de 4 spécialistes soutenue par EasyVoyage et Orchestra.

Comment s’y retrouver dans l’offre pléthorique de clubs de vacances ou d’hôtels animés revendiquant l’appellation? "On estime qu’environ 4 000 hôtels animés sont ouverts à la commercialisation sur le marché français, 1 000 se présentant comme des hôtels-clubs", remarque Jean-Pierre Nadir, directeur général d’EasyVoyage. "Entre 400 et 500 sont normés comme tels pour la clientèle hexagonale c’est-à-dire rattachés à une marque, avec une charte et un concept". Mais comment le consommateur peut-il choisir en connaissance de cause ?

Clarifier l’offre clubs

Sur un segment en pleine expansion, représentant près de 40% des ventes des TO du Seto et quelque 3 millions de clients annuels, il devenait urgent de préciser le concept et surtout de le débanaliser en le tirant vers le haut. C’est ce que se sont dit quatre opérateurs historiques du secteur (TUI France, NG Travel, Fram et Thomas Cook) pesant à eux seuls 1 million de clients séduits chaque année par leurs sept marques (Club Marmara, Club Lookéa, Club Coralia, Kappa Club, Framissima, Club Jet tours et club Jumbo).

Depuis 18 mois, ils planchent, avec EasyVoyage et Orchestra, sur un projet de label présenté officiellement ce 17 octobre.  En juillet dernier, ils ont créé l’association Club de Vacances Qualité Garantie et validé une charte d’engagements "exigeante et sélective". Objectif : "rendre plus lisible pour le consommateur le concept club et le faire évoluer vers plus de qualité tout en respectant le style, le savoir-faire et les spécificités de chacun".

La charte ainsi élaborée liste 20 points autour de trois familles de critères (fournisseurs et prestations hôtelières, représentation et animation, services du TO). Parmi les points les plus discriminants, figure ainsi un engagement minimum de 50 chambres par établissement dédiées au marché français. Chaque opérateur devra par ailleurs pouvoir revendiquer au moins 10 adresses clubs, preuve de son savoir-faire. Le ratio animateur / nombre de clients a également été précisément imposé : un pour 10 chambres (jusqu’à 50 chambres) + un pour 25 chambres jusqu’à 200 chambres. 

Un processus d’audit impartial

Comment seront vérifiées ces exigences ?  C’est là qu’interviennent de manière "totalement impartiale" EasyVoyage (ses journalistes professionnels testent depuis 16 ans des milliers d’hôtels au travers d’une grille normée) et Vitalis Consulting. Ce cabinet de conseil est spécialisé dans l’amélioration de l’expérience clients : enquête mystère, audits… A son actif déjà les labels Qualité Tourisme, Camping Qualité, Maître Restaurateur...

"Le processus de labellisation sera très encadré", explique Jean-Pierre Nadir, porte-parole de l’association en précisant que la démarche est ouverte et que tous les opérateurs intervenant sur le segment des clubs et qui le souhaitent peuvent s’y soumettre. "Nous ne sommes pas un club fermé et plusieurs candidats à la labellisation se sont déjà manifestés. De même, tous les clubs d’un même TO ne seront pas forcément labellisés", ajoute le directeur général d’EasyVoyage. L’audit se fera en effet par club et non par marque. Sur les 201 clubs programmés par les quatre membres fondateurs, 90% devraient néanmoins rentrer dans les critères de la charte.

Un argument commercial pour émerger

Le nouveau label Club de Vacances Qualité Garantie sera déployé pour la saison été 2018, présenté en brochures et sur les sites internet des TO. Sur Orchestra, un onglet signalera les établissements certifiés. "Nous souhaitons que les distributeurs s’associent à cette démarche. Ils pourront s’ils le souhaitent utiliser le label et le mettre en avant dans leur démarche commerciale", précise Jean-Pierre Nadir qui assurera la communication auprès du grand public.

Un site internet www.club-de-vacances-qualite-garantie.com présente d’ores et déjà la charte et détaille le processus de certification. La liste des clubs certifiés pour la saison été 2018 sera publiée d’ici à la fin de l’année. L’association compte bien également devenir référente sur le segment des clubs en produisant études et enquêtes. "Les clubistes se rebiffent", remarque Jean-Pierre Nadir. Qu’on se le dise sachant que le Club Med n’a pas souhaité s’associer à cette démarche.

Pascale Filliâtre

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format