Menu
S'identifier
Institutions

Le premier Conseil interministériel du tourisme se prépare


Publié le : 24.07.2017 I Dernière Mise à jour : 24.07.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le Conseil interministériel du tourisme aura lieu mercredi 26 juillet et réunira, autour de la table, institutionnels et professionnels. ©Adobe Stock

Le gouvernement vient d’annoncer la tenue d'un Conseil interministériel du Tourisme mercredi, le premier sous l'ère Macron, en présence de professionnels du secteur.

Annoncé depuis plusieurs semaines, le Conseil interministériel du tourisme aura bien lieu mercredi 26 juillet et réunira, autour de la table, institutionnels et professionnels. Objectif visé : présenter une feuille de route pour atteindre les 100 millions de touristes internationaux en 2020 et agir ainsi dans la continuité du quinquennat précédent.

Le Premier ministre Edouard Philippe fera une déclaration mercredi soir dans ce sens. Le timing est bon avec une reprise de la fréquentation touristique marquée depuis le début de l’année après une année 2016 en fort recul en raison des attentats de novembre 2015 à Paris et du 14 juillet à Nice.

Le Conseil interministériel portera sur des mesures dans six domaines prioritaires : la qualité de l'accueil et la sécurisation des sites, la structuration de l'offre touristique, le soutien étatique en matière d'investissements, la formation et l'emploi, le soutien à la numérisation, et l'accès aux vacances pour le plus grand nombre, selon un communiqué de l'Hôtel de Matignon diffusé lundi.

Un partenariat public-privé avec l’Etat

Le ministre du Tourisme Jean-Yves Le Drian a déjà annoncé lors d’un déplacement à Giverny le 10 juillet dernier qu'il tablait sur une croissance de la fréquentation touristique de la France de 5 à 6% en 2017, soit 88 à 89 millions de touristes, contre 83 millions en 2016.

La semaine dernière, les 14 organisations professionnelles et associations du tourisme français, réunies au sein de la nouvelle confédération des acteurs du tourisme, ont demandé l'organisation d'un "partenariat public-privé avec l'Etat" pour soutenir le secteur.

Ils réclament notamment des moyens supplémentaires pour vendre la destination France à l'étranger, des améliorations en matière de dessertes ou de sécurité, des ajustements fiscaux pour promouvoir l'investissement, des modifications du calendrier scolaire pour une saison de ski plus longue et des simplifications administratives.

C.P.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format