Menu
S'identifier
Hébergement

Pierre & Vacances mise à fond sur le digital


Publié le : 26.05.2016 I Dernière Mise à jour : 26.05.2016
{ element.images.0.titre }}
De gauche à droite : Thierry Hellin, Dg adjoint, Patricia Damerval, Dg adjointe, Gérard Brémond, Pdg, et Martine Balouka, Dg tourisme, ce matin à Paris ©C.P. I Crédit photo

Le groupe, qui a présenté ce matin des résultats semestriels en forte hausse, accélère sa transformation digitale. Objectif : atteindre rapidement 50% de ventes en ligne.

Tous les indicateurs sont au vert. Le groupe Pierre & Vacances a publié ce matin des résultats semestriels (du 1er octobre 2015 au 31 mars 2016) en forte croissance par rapport au premier semestre précédent porté par un chiffre d’affaires tourisme de 522 millions d’euros, en progression de 9,6%. Le prix moyen est également en hausse, de l’ordre de +4%.

"Nous avons mieux géré notre peur de ne pas remplir", indique Martine Balouka, directrice générale tourisme. Le groupe a en effet mis la pédale douce sur les promotions et continué de renforcer son offre Premium, qui compte désormais pour 50% dans le chiffre d’affaires montagne.

Les ventes en ligne ont également continué leur envolée et représentent 41% des réservations effectuées sur l’ensemble des deux marques. "Notre objectif est de poursuivre cette croissance et de réaliser un maximum de ventes sur le digital", indique la directrice générale, qui annonce un objectif de 50% des ventes sur le Net à court terme.

Pour y parvenir, le groupe se donne les moyens et mise notamment sur le renforcement de la data pour rendre plus performantes ses opérations de marketing direct et campagnes d’e-mailing. "Nous poursuivons nos efforts sur la qualification de nos bases. Notre taux de conversion est déjà en croissance de 5%. En parallèle, nous diminuons les envois papier de l’ordre de 10%", explique Martine Balouka.

Le groupe accélère également sa visibilité sur les réseaux sociaux, met en place une "social room" disponible en cinq langues pour répondre aux clients et renforce sa stratégie de contenu. "Notre niveau d’engagement sur les réseaux sociaux est déjà de 3 à 4% contre une moyenne de 1,4 sur l’ensemble des marchés", précise Martine Balouka.

Maeva.com monte en puissance

Le semestre a également été marqué par le rachat, le mois dernier, du site La France du Nord au Sud qui vient renforcer la nouvelle stratégie de distribution du groupe. Le site va progressivement fusionner avec celui de maeva.com lancé en 2015.

La marque devrait quant à elle disparaître dans un an. “Aucune plateforme dédiée à la résidence de tourisme n’avait encore émergé. En tant que leader du secteur, nous ne pouvions pas passer à côté”, explique-t-elle.

La France du Nord au Sud compte 625 000 visites en moyenne par mois, un volume d’affaires annuel de 30 millions d’euros, 24 000 références produits et 800 fournisseurs. "Notre but est de disposer de 50 000 produits d’ici trois ans pour devenir un acteur incontournable sur le Net. Tous les fournisseurs nous ont suivi bien que nous soyons concurrents", avance Martine Balouka.  Et malgré un taux de commission pouvant atteindre 30%...

C.P.


De gauche à droite : Thierry Hellin, directeur général adjoint, Patricia Damerval, directrice générale adjointe, Gérard Brémond, PDG, et Martine Balouka, directrice générale tourisme, ce matin à Paris.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format