Menu
S'identifier
Hébergement

L’Umih mise sur le comparateur Pilgo pour contrer les OTA


Publié le : 06.07.2016 I Dernière Mise à jour : 06.07.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo D'après ses fondateurs, le site www.pilgo.com référence déjà 10 000 hôtels français. ©DR

Grâce à Pilgo, la principale organisation professionnelle de l’hôtellerie-restauration veut inciter les clients à réserver directement sur le site des hôteliers.

Créé fin 2015 par un groupe d’entrepreneurs dont Charles Beigbeder, Pilgo se définit comme la première plate-forme française de réservation hôtelière directe. Pour persuader les clients qu’il est plus intéressant de réserver directement auprès de l’hôtelier que via l’intermédiaire d’une agence en ligne (OTA), le site compare les prix de chacune de ses solutions.

Quand le prix pratiqué par l’hôtelier est disponible (ce qui pour le moment loin d’être le cas pour les 10 000 établissements présents sur le comparateur), il apparaît qu’il est égal voire moins cher que sur des sites tiers.

Une aubaine pour l’Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) qui se bat depuis plusieurs années "afin de rééquilibrer les relations commerciales entre les plate-formes de réservation en ligne (OTA) et les hôteliers". Avec Pilgo, "le consommateur pourra ainsi se rendre compte et prendre conscience que l’hôtelier propose toujours en direct le meilleur prix et la meilleure offre", explique l’organisation patronale dans un communiqué annonçant la signature d’un partenariat offrant à tous ses hôteliers adhérents une présence gratuite sur Pilgo.

Afin de contrer les OTA, Pilgo a adopté un autre modèle économique : il prend de 1,5 € à 9 € par nuitée selon la catégorie de l’hôtel, selon les déclarations de Charles Beigbeder à l’AFP.

F.B.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format