Menu
S'identifier
Hébergement

AccorHotels : l'Etat français redoute une prise de contrôle rampante d'un groupe chinois


Publié le : 03.06.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo L'Etat français redoute que le groupe AccorHotels soit la cible d'une prise de contrôle rampante de la part de Jin Jiang. ©DR

Le groupe chinois Jin Jiang, actionnaire à plus de 15% de l'hôtelier français AccorHotels, envisage de monter à 29%.

Le groupe chinois Jin Jiang, déjà propriétaire de Louvre Hôtels (marques Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip), a fait une offre de rachat des 11,08% détenus par Colony Capital et Eurazeo, "de quoi déjà porter à 26,1% sa participation", détaille Le Figaro.

Jin Jiang, actionnaire à plus de 15% de l'hôtelier français AccorHotels, veut monter à 29% de son capital au grand dam de l'Etat français qui redoute une prise de contrôle rampante, affirme ce matin le quotidien.

Le groupe chinois, premier actionnaire d'AccorHotels et numéro cinq mondial de la gestion hôtelière, "vise 29% du capital" du groupe français, juste en deçà du seuil des 30% qui l'obligerait à lancer une offre publique d'achat, écrit le journal, citant une source proche du dossier.

Interrogé par la presse ce vendredi matin à la sortie d'un colloque à Bercy, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a déclaré ne faire "aucun commentaire", rapporte l'AFP.

Interrogé par l'AFP, le groupe AccorHotels, leader européen de l'hôtellerie, n'a pas souhaité non plus s'exprimer.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format