Menu
S'identifier
Evénement

Présidentielle 2017 : les candidats invités à s'engager sur le tourisme


Publié le : 21.02.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Georges Rudas, PDG d'Amadeus France et président de l'IFT (au centre), présentait ce matin les "Primaires du Tourisme", notamment en présence de Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature Paris 2024 (deuxième en partant de la gauche). ©M.Gayet

L'Institut Français du Tourisme organise un grand oral avec les candidats à la présidentielle sur leur projet pour le tourisme.

C’est une grande première. Alors que le quinquennat de François Hollande touche à sa fin, durant lequel le tourisme est devenu "une priorité nationale", les candidats à la présidentielle sont invités à s’exprimer sur leur projet pour le secteur.

Le 2 mars prochain, à partir de 8h30, les professionnels du tourisme pourront assister à ce grand oral et poser leurs questions à François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon (ou leur représentant).

Ces "Primaires du Tourisme" sont organisées par l’Institut Français du Tourisme (IFT) et ses partenaires dont l’Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme (AFEST). Près de 200 personnes sont attendues pour l’occasion.

"Nous avons mené une enquête auprès de 100 décideurs du tourisme. S’ils étaient élus président de la République, quelles seraient leurs cinq premières mesures ? C’est à partir de ces résultats que nous avons adressé à tous les candidats un questionnaire", détaille Patrick Vicériat, président de l’AFEST.

Les JO 2024, potentiel "électrochoc" pour le tourisme

A un peu plus de deux mois de la présidentielle, chaque candidat devra présenter son programme sur cinq thématiques : l’attractivité de la destination, sa compétitivité, la transition numérique, les emplois liés au tourisme et des mesures dédiées aux Français ne pouvant pas partir en vacances.

Ils devront aussi se positionner sur la candidature de la France pour les Jeux Olympiques 2024 et pour l’Exposition universelle 2025. "Les JO 2024 peuvent constituer un électrochoc pour tout le secteur. Mais le futur président de la République doit donc s'investir tout de suite dans ce projet", assure Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature Paris 2024. L'attribution des Jeux de 2024 aura lieu le 13 septembre 2017.

Et Georges Rudas, président de l’IFT et PDG d’Amadeus France de conclure : "C’est aussi un test pour [les candidats à la présidentielle]. Ceux qui seront présents, et non pas représentés par un membre de leur équipe, montreront leur intérêt pour notre industrie." Réponse le 2 mars.

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format