Menu
S'identifier
Economie

Le tour-opérating français a repris des couleurs cet hiver


Publié le : 30.03.2017 I Dernière Mise à jour : 30.03.2017
{ element.images.0.titre }}
Les Canaries ont rencontré un grand succès durant l'hiver 2016/2017 avec une hausse de 13,2% du nombre de clients. I Crédit photo ©Barni1/Pixabay

Le Seto note une hausse du trafic et du volume d’affaires pour les destinations internationales durant la saison hivernale. En France, la situation reste compliquée.

Les chiffres du Seto, publiés aujourd'hui, sont encourageants. Pour des départs compris entre le 1er novembre 2016 et le 28 février 2017, les TO membres du syndicat ont fait voyager 725 980 clients, soit un nombre quasi stable (-0,5%) par rapport à 2015. Surtout, le volume d’affaires des voyages à forfait a atteint 943 millions d’euros, marquant une hausse de 0,9%. La recette unitaire a aussi augmenté (+1,4%) pour s’établir à 1299 €.

Les destinations long-courriers sortent leur épingle du jeu avec un volume d’affaires en hausse de 1,8% (642 millions d’euros) et près de 290 000 clients, soit une croissance de 3,5% par rapport à 2015. A noter que la recette unitaire baisse de 1,7%. La République dominicaine, l’île Maurice, Cuba, la Thaïlande et les Antilles françaises forment le top 5 des destinations long-courriers plébiscitées l’hiver dernier. L’île Maurice et les Antilles françaises sont toutefois en baisse (-4,6% et -9,4% respectivement).

Tendance à la hausse pour les réservations d'été

Sur les destinations moyen-courriers, le volume d’affaires progresse de 4,1% avec un nombre de clients quasi-stable (250 558 voyageurs, +0,5%). La recette unitaire a crû de 3,6% et s’établit à 729€. Les Canaries, le Maroc, l’Italie continentale, l’Espagne continentale et le Portugal se classent dans le top 5 mais avec des baisses marquées pour l’Italie (-17,3%) et l’Espagne (-22,7%). A noter aussi, le début de reprise de la Tunisie (+88,3% par rapport à la même période en 2015/2016).

Cette dynamique pourrait durer puisque les réservations pour la saison estivale 2017 engagées à fin février montrent une hausse du volume d'affaires de 6,9%.

En revanche, la situation est restée compliquée en France durant l'hiver. Le volume d’affaires a chuté de 7,5% (119 millions d’euros) et le nombre de clients a reculé de 7,3% (185 590 clients). La recette unitaire moyenne s'est maintenue à 639€ (-0,3%).

M.G.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format