Menu
S'identifier
Economie

La Côte d'Azur a tenu bon en 2016


Publié le : 23.02.2017 I Dernière Mise à jour : 23.02.2017
{ element.images.0.titre }}
Malgré le contexte sécuritaire et l'attentat du 14 juillet 2016, la destination a accueilli près de 11 millions de visiteurs en 2016. I Crédit photo ©Alexandra Koch/Pixabay

Frappée par un attentat le 14 juillet dernier, la destination accuse une légère baisse du nombre de nuitées sur l’ensemble de l’année.

Les efforts du CRT Côte d’Azur et de la région PACA semblent payer. Le bilan touristique 2016 de la Côte d’Azur montre "la résilience" de la destination puisque le nombre de nuitées n'a reculé que de 3%, soit 400 000 nuits de moins qu’en 2015. Une baisse expliquée par la chute de la durée de séjour, passée de 2,21 nuits à 2,13 nuits, selon les estimations du CRT.

Au total, la Côte d’Azur a accueilli près de 11 millions de visiteurs l’an passé (chiffre en léger recul par rapport à 2015), avec un premier semestre "marqué par la stabilité de la fréquentation et une poursuite du chiffre d’affaires". Parmi les marchés les plus importants de la destination, seule l’Italie affiche un repli de 1% des séjours. La Grande-Bretagne, l’Irlande, les Etats-Unis, l’Allemagne et la Scandinavie restent les principaux marchés.

Une reprise du tourisme dès octobre

La saison estivale a été marquée par un recul de 10% de la fréquentation dans les jours qui ont suivi l’attentat du 14 juillet. Dans un communiqué, le CRT affirme toutefois que "l’automne [est] en positif avec une reprise sensible dès fin octobre en grande partie grâce à la dynamique du tourisme d’affaires".

La fréquentation a été en partie soutenue par les sites de réservations entre particuliers : les plates-formes de type Airbnb ont généré 250 000 séjours. Une tendance qui concerne toute la France, comme le montre une étude de l’Insee parue ce matin.

Le CRT avait lancé une vaste campagne de communication dès la rentrée 2016 avec les hashtags CotedAzurNow et CotedAzurFrance, "partagés respectivement près de 200 000 fois", selon David Lisnard, président du CRT.

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format