Menu
S'identifier
E-tourisme

Voyage Privé rachète Darjeelin


Publié le : 17.09.2014 I Dernière Mise à jour : 17.09.2014
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Charles Guilhamon (à gauche) intègre les équipes de Voyage Privé, et l'autre co-fondateur Hugo Bailey quitte l'entreprise. ©DR

La start-up de l'économie collaborative intègre l'Officiel des vacances, filiale du groupe Voyage Privé. 

La start-up Darjeelin, fondée en décembre 2012 par Charles Guilhamon et Hugo Bailey, vient d'être rachetée par le groupe Voyage Privé, via sa filiale L'Officiel des Vacances, un site de bons plans voyages (à ne pas confondre avec le magazine L'Officiel Voyage, des éditions Jalou). L'Officiel des vacances se décrit sur son site comme "une équipe d'experts du voyage" qui "ne vend rien" mais "sélectionne". 

La concentration continue donc dans le secteur de l'économie collaborative : lorsque les starts-ups ont réuni une communauté assez large, elles ont souvent vocation à se faire racheter pour s'appuyer sur des acteurs plus traditionnels, qui voient dans ces rachats une belle opportunité d'ajouter une brique collaborative à leur propre modèle économique. 

Si Hugo Bailey quitte Darjeelin à l'occasion de cette vente, Charles Guilhamon intègre les équipes de L'Officiel des vacances, basées à Aix-en-Provence. "Nous avons de la chance d'intégrer Darjeelin à une société qui partage autant son ADN : chez l'Officiel des Vacances, la mise en avant de l'expertise humaine est aussi le cœur du business", assure Charles Guilhamon.

Un modèle de crowd-sourcing

L'activité de Darjeelin repose sur un modèle de "crowd-sourcing", c'est-à-dire dans lequel les internautes viennent chercher de l'expertise auprès d'autres internautes. Son principe : mettre en relation un internaute qui veut trouver son vol ou son voyage au meilleur prix avec une communauté d'experts qui va chercher pour lui. Les experts, sélectionnés par Darjeelin, sont aussi bien des internautes lambdas avec une grande expertise du voyage que des agents de voyages. Ils seraient aujourd'hui 400.

L'internaute paie d'abord pour déposer sa demande (1€ pour trouver un billet d'avion, et 1% du budget du voyage pour un séjour complet). Puis, si les experts lui ont trouvé moins cher, l'internaute paie 10% du montant qu'ils lui font économiser. L'expert empoche les trois quarts de cette somme, et Darjeelin un quart.

Darjeelin avait lancé il y a quelques mois un site BtoB, pour proposer aux agents de voyages de profiter aussi de leurs services, sur l'aérien notammment, arguant que "tout le monde ne peut pas être un champion de l'aérien". Ce site BtoB intègre également L'Officiel des vacances. 

C.R.

Pour en savoir plus sur l'économie collaborative dans le voyage, (re)lisez notre grand dossier "Le voyage devient collaboratif : et vous ?", paru dans le numéro de Tour Hebdo daté juillet-août.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format