Menu
S'identifier
E-tourisme

My Travel Mate lève près d'un million d'euros


Publié le : 12.07.2017 I Dernière Mise à jour : 12.07.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo My Travel Mate espère séduire 700 hôtels parisiens d'ici à la fin de l'année. ©DR

La start-up propose aux hôteliers parisiens de réserver des activités touristiques pour leurs clients.

My Travel Mate a-t-elle enfin trouvé son marché ? La start-up fondée en 2013 s'était d'abord lancée dans un service de mise à disposition de smartphones pour les clients des hôtels, avant de tenter de développer des bornes interactives permettant aux clients de réserver directement des activités touristiques.

Finalement, la jeune pousse s'est réorientée mi-2015 en lançant un site qui permet aux hôteliers parisiens de réserver des prestations touristiques pour le compte de leurs clients, qu'il s'agisse de taxis ou de billets pour le Louvre ou autres croisières sur la Seine. My Travel Mate se rémunère via une commission, tout en commissionnant les hôteliers.

Un modèle gagnant estime cette fois Jean-Baptiste Hubert, le fondateur de My Travel Mate. Il revendique 400 hôtels qui utilisent le site au moins une fois par mois. "Nous avons généré un volume d'affaires de 3 millions d'euros sur l'année écoulée et nous devrions passer le point mort dès juillet", avance-t-il.

Une seconde levée de fonds

Et la start-up accélère avec un nouveau tour de table d'un peu moins d'un million d'euros, réalisée auprès de BPI France et des fonds Pole Capital et Extendam. Pole Capital avait déjà participé au fonds d'amorçage à hauteur de 100 000 € tandis que Extendam avait investi 150 000 € l'an dernier.

Fort de ces nouveaux moyens, Jean-Baptiste Hubert entend procéder à 4 recrutements, portant l'équipe à 16 personnes. "Le but est aussi d'optimiser nos achats et de générer plus de marges", explique-t-il.

Autre priorité : la duplication du site sur une autre ville, soit Londres, soit une grande ville de province comme Marseille, Lyon ou Bordeaux. "La réflexion est en cours", lance Jean-Baptiste Hubert, qui se donne 6 mois pour remplir ses objectifs.

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format