Menu
S'identifier
E-tourisme

Le Collectionist lève 10 millions de dollars et vise l'Amérique


Publié le : 21.09.2017 I Dernière Mise à jour : 21.09.2017
{ element.images.0.titre }}
Le Collectionist compte aujourd'hui 35 salariés à Paris, auxquels s'ajoutent 15 bureaux locaux en France et en Europe. I Crédit photo ©DR

La plateforme de location de propriétés de luxe a racheté Bonder & Co, spécialiste de la location saisonnière en Espagne.

Ça bouge sur le marché de la location saisonnière de luxe. Après le rachat du britannique Onefinestay par AccorHotels en avril 2016 et celui du canadien Luxury Retreats par Airbnb en février dernier, c'est au tour de la plateforme parisienne Le Collectionist d'avancer ses pions.

La start-up fondée en 2012 annonce avoir bouclé une deuxième levée de fonds d'un montant de 10 millions de dollars auprès de Red River West, la structure de capital-risque créée par Artémis, la société d'investissement de la famille Pinault. XAnge et Partech Ventures, qui avaient déjà participé à la levée de fonds de 2 millions d'euros réalisée fin 2015, font également partie du nouveau tour de table.

Ces liquidités permettent d'abord au Collectionist de boucler le rachat de Bonder & Co, un spécialiste espagnol de la location saisonnière qui compte une dizaine de salariés et opère à Ibiza, Formentera et Barcelone. "Cette première acquisition constitue un énorme enjeu pour nous, confie Max Aniort, DG du Collectionist. Nous attendons de voir comment l'intégration va se passer pour, ensuite, procéder à d'autres opérations de croissance externe avec d'autres champions locaux".

Cap sur l’Amérique

La levée de fonds permettra aussi de poursuivre le développement à l'international. Le Collectionist dispose aujourd'hui de 15 bureaux locaux en France ainsi qu’en Grèce, au Portugal et en Espagne. L'objectif est d'en ouvrir de nouveaux, en priorité autour du bassin méditerranéen. Max Aniort annonce ainsi une installation prochaine à Marrakech, avant de mettre le cap sur l'Amérique dans les mois à venir. "Les Etats-Unis sont une destination à double casquette car nous y trouvons à la fois nos clients et des propriétaires", avance le DG de la startup. Dans un premier temps, le site devrait viser Los Angeles, Palm Springs, Aspen et les Hamptons. 

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format