Menu
S'identifier
Distribution

Vente de réceptifs : Tourcom développe des partenariats


Publié le : 18.09.2014 I Dernière Mise à jour : 18.09.2014
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Richard Vainopoulos, ce matin, dans les locaux de Tourcom. ©CC

Le réseau a signé un partenariat avec Rn2D pour mieux vendre la France, et avec le réseau allemand Rtk, à qui il ouvre son nouveau portail de réceptifs.

A quelques jours de son 9e workshop réceptifs, qui se tiendra mardi prochain au Grand Hôtel à Paris, Tourcom annonce quelques améliorations de son portail dédié.

Désormais, les adhérents intéressés (60% déclarent l'utiliser) pourront avoir accès à une recherche rapide des 80 réceptifs référencés, par destination, par budget, par date. Ils pourront leur envoyer des demandes de devis préformatées, et imprimer des programmes en PDF aux couleurs de l'agence.

"Pour les voyages sur mesure, le panier moyen est de 3 000 à 4 000 euros par personne, hors transport, assure Richard Vainopoulos, président de Tourcom. Nous conseillons aux agences de marger à 20%. Les destinations les plus demandées sont l'Asie, les Etats-Unis, l'Afrique du Sud."

A fin 2014, il table sur un volume d'affaires compris entre 22 et 25 millions d'euros, réalisé avec les réceptifs étrangers, contre 20 millions en 2013. "D'ici trois ans, nous visons un volume d'affaires de 60 millions d'euros", affirme-t-il. Ce volume reste marginal par rapport à celui réalisé avec les tour-opérateurs, autour de 600 millions d'euros par an actuellement.

Des accords pour dynamiser l'activité avec les réceptifs

Pour dynamiser ces ventes, qui sont comptabilisées dans la centrale de paiements TourFinance, Tourcom a signé un partenariat avec Rn2D (Réseau national des destinations départementales), destiné à étoffer l'offre France, via des séjours dans 18 départements. "Cela s'adresse aux clients français de nos adhérents ainsi qu'aux clients étrangers de nos réceptifs internationaux, qui veulent découvrir la France de façon authentique", précise Richard Vainopoulos.

La signature avec le réseau allemand Rtk (6 milliards d'euros de volume d'affaires, 4 000 points de vente en Europe) va également développer l'activité avec les réceptifs. "Certaines agences Rtk vont bénéficier de la centrale et des produits réceptifs référencés, indique-t-il. La clientèle allemande a changé et achète maintenant des voyages sur mesure."

Autre avantage pour Tourcom : les résas pourront être faites sans barrières frontalières. "Nos agences vont pouvoir vendre des produits de TO allemands, par exemple. Nos adhérents autocaristes peuvent bénéficier de prestations mieux négociées. Et nos accords business avec Rtk vont nous permettre d'émettre la billetterie aérienne ailleurs qu'en France. Bref, trois ans de travail de fond nous attendent !" se réjouit Richard Vainopoulos.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format