Menu
S'identifier
Distribution

Reprise de Transat France par TUI, quel impact pour la distribution ?


Publié le : 11.05.2016 I Dernière Mise à jour : 11.05.2016
{ element.images.0.titre }}
Les agences Look Voyages vont-elles devenir des TUI Stores ? Réponse dans quelques mois... ©TUI I Crédit photo

Les premières questions se posent sur l'avenir de la quarantaine d'agences Look Voyages et sur les référencements de Look Voyages et Vacances Transat.

De nombreuses questions sont soulevées par la possible reprise de Transat France par TUI. Celle de l’avenir des 800 salariés de la filiale canadienne basée à Ivry-sur-Seine, celle de la qualité des produits alors que les deux groupes étaient concurrents et se livraient à une véritable surenchère pour monter en gamme sur le marché des clubs de vacances et des circuits.

Celle également de l’avenir du réseau Look Voyages, alors que celui-ci compte 44 agences et a entamé sa mue depuis deux ans en déployant un nouveau concept. Une vingtaine d’ouvertures était encore prévue d’ici 2020 avant le projet de cession voulu par la maison mère canadienne.

Certains points de vente seront-ils fermés compte tenu des doublons existant avec TUI France qui disposait fin 2015 de 225 agences réparties entre 63 intégrées et 162 mandataires ? Seront-ils cédés à d’autres distributeurs ou rebaptisés TUI Store comme c’est actuellement le cas dans le cadre du rebranding des agences Marmara et Nouvelles Frontières ? Un chantier qui entraîne des fusions d’équipes ou des relocations de boutiques dans les premières villes concernées au sein de TUI France.

Vers un retour en 2017 de Look Voyages chez Selectour Afat ?

A noter par ailleurs que via cette reprise, Look Voyages et Vacances Transat pourraient faire leur retour dans le réseau Selectour Afat puisque TUI France y est toujours référencé, alors que le groupe Transat a préféré traiter de gré à gré avec les adhérents depuis le début de l'année. 

Selon Jean-Luc Dufrenne, coprésident de la commission achats, le contrat de référencement avec TUI France est valable jusqu'à la fin 2016. "Sachant que le calendrier de reprise va durer quatre ou cinq mois, nous ne sommes pas en capacité aujourd'hui de savoir ce qui va se passer, reconnaît-il. Nous verrons en temps utile s'il y a pertinence de renouveler le référencement. S'il y a une vision commune, nous étudierons les meilleures solutions.

Il exclut la possibilité de perdre le référencement du nouveau groupe. "Ce serait suicidaire de leur part de se passer de nous", estime-t-il. 

S.J. et C.C.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format