Menu
S'identifier
Distribution

Portrait-robot de la voyageuse d’affaires française


Publié le : 19.04.2017 I Dernière Mise à jour : 19.04.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les voyageuses d’affaires françaises font majoritairement des courts séjours et restent principalement sur le territoire français. ©Adobe Stock

Une nouvelle étude d’Adagio, réalisée par l’IFOP, dresse les habitudes des voyageuses d’affaires et tord le cou à quelques idées reçues.

Cette nouvelle enquête, réalisée par l’IFOP en février 2017 auprès de 500 voyageuses d’affaires, s’inscrit dans le cadre d’une série d’études menées tous les ans par Aparthotels Adagio, afin de suivre l’évolution des professionnels français en matière de mobilité dans le cadre de leurs déplacements professionnels : motivations, attentes, usages, pratiques... et ainsi dégager les enjeux et les tendances à venir du secteur.

Si l’on imagine encore trop souvent le voyageur d’affaires comme un businessman avec son attaché case à la main, il ne faut pas oublier que 22% des femmes actives françaises voyagent également dans le cadre de leur mission professionnelle.  

Et ces déplacements professionnels semblent être plus fréquents chez les femmes exerçant dans le conseil, la santé ou encore le commerce.

Et elles les apprécient ! 42% des voyageuses d’affaires indiquent que la mobilité a joué un rôle dans le choix de leur poste et elles sont 84% à déclarer aimer les voyages d’affaires.

Ainsi, loin des clichés, interrogées sur la notion qu’elles associent prioritairement aux voyages d’affaires, elles citent en premier lieu la motivation (19%) avant  l’éloignement avec la famille (18%) et le plaisir (17%).

On pourrait penser que le fait d’avoir des enfants érode cet intérêt pour le voyage d’affaires, mais ce n’est pas le cas. Parmi les voyageuses d’affaires avec enfants, 46% ont choisi leur poste en fonction de la mobilité qu’il proposait.  

85% pratiquent le bleisure

Les voyageuses d’affaires françaises font majoritairement des courts séjours (73% réalisent en moyenne des séjours de moins de 4 jours) et restent principalement sur le territoire français.

Incontestablement, les grandes voyageuses restent la jeune génération. 18% des 18-24 ans ont effectué des déplacements de plus d’un mois et 69% se sont rendues à l’étranger. Les professionnelles du tourisme sont également (et logiquement) des adeptes du voyage. 17% des voyageuses d’affaires du secteur touristique ont effectué des déplacements de plus d’un mois et 85% ont voyagé à l’étranger.

Enfin, pendant leurs déplacements professionnels, comme leurs homologues masculins, elles ne dérogent pas à la règle du bleisure. 85% d’entre elles profitent de leurs déplacements professionnels pour faire du tourisme.

C.P.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format