Menu
S'identifier
Distribution

Michel Rességuier (TCF) : "nous allons remettre le vendeur au coeur du dispositif"


Publié le : 23.04.2013
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le projet de rénovation du réseau Thomas Cook concerne dans un premier temps 5 premières agences, dont celle de Paris Monge ©DR

Le président de Thomas Cook France lance un chantier pour revoir les process de ventes au sein du réseau.

Le président de Thomas Cook France (TCF) a conscience que l'agence de voyages traditionnelle doit évoluer pour satisfaire les nouvelles demandes des clients. "Nos agences sont moches" a-t-il même concéder lors d'un point presse hier en fin d'après-midi.

Pour autant, Michel Rességuier reconnait que la filiale française de Thomas Cook n'a pas les moyens de se lancer dans un grand chantier de rénovation de ses 281 points de vente en propre. Un projet pilote mené à l'agence Thomas Cook de Paris Monge fera certainement l'objet d'un déploiement dans le réseau, mais compte tenu des faibles moyens disponibles, il s'agira d'un positionnement "plus Monoprix que Nespresso" a-t-il précisé.

Le patron de TCF compte surtout "remettre le vendeur au coeur du dispositif". "Ce qui intéresse le client, c'est plus sa relation au vendeur que l'agencement du point de vente" assure-t-il, tout en reconnaissant qu'il s'agit aussi beaucoup d'une question de budget.

Thomas Cook s'oriente vers un fonctionnement autour d'agences phares dans les grandes villes, des navires amiraux rénovés selon le nouveau concept, dont les équipes pourraient rayonner sur les villes périphériques, lors de rendez-vous à domicile à des horaires décalés. Une façon de "régionaliser l'action de la distribution" explique Michel Rességuier, et d'apporter "de la flexibilité en complément du fonctionnement de l'agence physique".

Pour ordonnancer cette nouvelle politique, il prévoit de mettre en place une direction commune du réseau intégré et des franchisés. Une nouvelle charte de qualité sera dans un premier temps déployée dans les agences en propre, avant d'être étendue aux 347 franchisés.

Quant à la communication, il y a fort à parier que "Monsieur Thomas Cook" qui sévit sur les ondes radios avec son accent Britannique soit remisé au placard, pour céder la place à un message axé sur les vendeurs et la relation de confiance avec le client. Un nouveau virage...

S.J. et V.D.

Pour les abonnés, retrouvez notre grand dossier sur le rôle de l'agence du futur et les projets des différents réseaux, à paraître la semaine prochaine dans la première édition mensuelle du magazine Tour Hebdo.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format