Menu
S'identifier
Distribution

Le congrès Selectour ouvre ses portes à Lyon


Publié le : 06.12.2017 I Dernière Mise à jour : 06.12.2017
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le congrès Selectour va se dérouler cette année pendant la Fête des lumières. ©Vimeo

L’intervention de Nicolas Sarkozy sera l’un des temps forts de la manifestation, qui réunit plus de 500 agences de voyages et fournisseurs au Centre de congrès de Lyon.

Un congrès en pleine Fête des lumières, lorsque Lyon affiche complet ? Il fallait oser, Laurent Abitbol l’a fait ! 540 personnes - agences de voyages et fournisseurs - se retrouvent à partir d’aujourd’hui dans la capitale des Gaules pour le traditionnel congrès de Selectour, l’un des événements phares de la profession. 

Après les soubresauts du printemps liés au projet de mise en place d’une "New Coop" et sa réélection de justesse, le président du premier réseau français aura à cœur d’expliquer sa stratégie devant un auditoire qui, malgré une année dans le vert, devrait faire part de ses inquiétudes.

Au coeur des interrogations, les surcharges GDS qu’instaurent les compagnies aériennes et la nouvelle norme NDC, mais aussi les futurs référencements des tour-opérateurs dans le cadre du GIE avec Havas Voyages.

Si ce mercredi est consacré à un workshop avec les partenaires référencés, les débats débuteront réellement jeudi, avec la première séance plénière. Rien de vraiment original puisque la matinée sera consacrée au sempiternel sujet "l’indépendance dans l’interdépendance" avec l’intervention de la déléguée générale de la Fédération du commerce coopératif et associé, avant un après-midi jalonné d’ateliers de travail. L’intervention de Patrick Alexandre, directeur général adjoint d’Air France, en fin de journée, sera vraisemblablement plus animée.

Un congrès de stars !

Ce congrès est aussi celui des "stars" ! Les débats seront animés par Bernard Sabbah, co-animateur de l’émission "Ca peut vous arriver" avec Julien Courbet sur RTL et ancien agent de voyages (il dirigeait une agence Selectour dans la banlieue bordelaise au début des années 90) et par Franck Leboeuf (ex footballeur, champion du monde en 1998 et aujourd’hui consultant média).

Mais c’est bel et bien la présence de Nicolas Sarkozy, vendredi, qui interpelle. Un généreux mécène  - dont le nom est tenu secret – paie l’addition.

L’ex Président de la République donnera son avis sur le tourisme de demain avant de répondre aux questions des adhérents. Son intervention, à l’origine prévue le vendredi matin, est finalement décalée à vendredi après-midi du fait des obsèques de Jean d’Ormesson.

Enrico Macias, fan du premier jour du président (on se souvient de sa présence sur la Place de la Concorde le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy) est quant à lui chargé de mettre le feu lors du dîner de vendredi soir à l’abbaye du Collonges au Mont d’Or, concocté par Paul Bocuse.  Le "mendiant de l’amour" saura-t-il réchauffer les cœurs ?

Thierry Beaurepère

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format