Menu
S'identifier
Distribution

L. Abitbol : "Le congrès 2016 de Selectour Afat sera celui de la réconciliation"


Publié le : 01.09.2016 I Dernière Mise à jour : 01.09.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Laurent Abitbol, président de Selectour Afat, veut organiser un congrès interactif, du 4 au 8 décembre prochains à Québec. ©Selectour Afat

Le nouveau président du réseau entend profiter de cet évenement annuel pour se rapprocher des fournisseurs et des adhérents, tout en dynamisant la formule.  

Le nouveau président de Selectour Afat semble vouloir aborder la rentrée avec optimisme. La conjoncture est plutôt correcte dans le réseau aux 1 200 points de vente. "Le niveau des ventes est étale de janvier à fin août en tourisme, ce qui est satisfaisant, compte tenu du fait que nous avons perdu le groupe Transat et Kuoni dans les tour-opérateurs référencés, estime-t-il. L'activité affaires se maintient également."

Loin de lui l'idée d'abandonner la partie avec ces deux gros fournisseurs. Il compte bien resigner un référencement avec le groupe Transat, dès que son rachat par le groupe TUI sera finalisé, vers la fin novembre, et pour une durée de trois ans. "Quant à Kuoni, je vais rétablir de bonnes relations avec eux", assure-t-il.

Selon lui, le prochain congrès annuel, qui se tiendra du 4 au 8 décembre à Québec, sera dans la même lignée. "Ce sera le congrès de la réconciliation."

Sur le thème "Optimisme et performance", animé par le journaliste Ulysse Gosset, il devrait permettre au siège de se réconcilier définitivement avec ses fournisseurs : "Je me suis déjà publiquement excusé auprès d'eux lors du cocktail de l'été, après ma nomination en tant que président, et je les invite tous", explique-t-il. Ce sera aussi l'occasion de se rapprocher à nouveau des adhérents.

Un congrès sans workshop

Laurent Abitbol voudrait ainsi faire oublier la période chachutée de la fin 2015 et du début 2016, due à la volonté de certains administrateurs de faire passer en force la formule "brut clients", auprès des fournisseurs. Il voudrait également rétablir une meilleure communication envers les adhérents, qui se plaignaient de l'opacité des décisions prises au conseil d'administration.

Deux sessions de questions/réponses seront organisées à Québec, l'une entre les fournisseurs sur scène et les adhérents ; et l'autre, entre les administrateurs et les adhérents, en privé, pour détailler la stratégie du réseau. "Ce sera un congrès interactif, sans discours fleuve, et sans workshop, basé sur des objectifs", promet Laurent Abitbol.

Outre ces deux temps forts, le président de la Ligue des optimistes fera également une intervention, pas en mode bisounours, promet Laurent Maucort, le directeur général du réseau, "mais avec du fond".

Le nombre de participants devrait tourner autour de 550, espère Laurent Abitbol. D'ores et déjà, à fin août, le président du réseau annonce un nombre d'inscriptions au congrès 25% supérieur à celui de l'année dernière, qui était organisé à Istanbul.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format