Menu
S'identifier
Distribution

Conseils aux clients : comment voyager avec des médicaments


Publié le : 31.08.2016 I Dernière Mise à jour : 31.08.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les différents outils de communication des représentants des pharmaciens et de la lutte anti-contrefaçon de médicaments pour sensibiliser les voyageurs.

Les pharmaciens et les organismes de lutte anti-contrefaçon mettent en garde contre certains risques et délivrent des conseils pour le voyage.

Les voyageurs peuvent se poser des questions à l'heure de se déplacer s'ils suivent un traitement médicamenteux, ou sont susceptibles d'avoir recours à des médicaments durant leur voyage.

Afin de se procurer les bonnes réponses à leurs questions, des organismes représentant les pharmaciens et de la lutte contre la contre-façon s'associent pour diffuser des informations sur le sujet, notamment via des livrets téléchargeables sur les sites de l'IRACM (Institut de recherche anti-contrefaçon de médicaments), www.iracm.com et www.le-faux-medicament-kesako.com.

Il s'agit avant tout de sensibiliser le grand public sur les réflexes à adopter en matière de médicaments, avant et pendant le voyage, à l'initiative de l'IRACM, mais aussi de l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF), de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI), de l'Ordre national des pharmaciens (ONP), et du Comité national anti-contrefçon (CNAC).

Les brochures "Voyager avec des médicaments", à raison d'un million d'exemplaires, peuvent également être trouvées dans la "quasi-totalité du réseau officinal français", souligne un communiqué commun des différents organismes.

Mercure, uranium, mort-aux-rats... retrouvés dans de faux médicaments

Les documents mis à disposition des voyageurs apportent des conseils sur les étapes du voyage : avant le départ, lors des formalités d'embarquement et pendant le vol, lors du séjour et en cas d'achat de médicaments à l'étranger.

Hormis les précautions de base consistant à voyager avec ses propres médicaments en possession de l'original de la prescription, ils permettent aussi de soulever un certain nombre de points auxquels les voyageurs ne pensent pas forcément spontanément, impliquant le respect des réglementations nationales. 

Mes médicaments sont-ils autorisés et sous quelles conditions dans mon pays de destination? Sont-ils soumis à la réglementation sur les stupéfiants et le cas échéant, quelles sont les démarches à effectuer? Comment dois-je conserver mes médicaments durant le vol? Comment procéder si je dois en acheter sur place? Comment ne pas acquérir des médicaments contrefaits?...

Autant de questions auxquelles il est préférable de répondre avant de partir... Histoire d'interpeller les voyageurs, les organismes à l'initiative de la campagne de communication rappelent que des médicaments contrefaits peuvent être inefficaces, ou pire, mortels. Ils précisent si besoin que "du liquide de refroidissement pour moteur a été trouvé dans des sirops contrefaits", mais aussi du "mercure, de l'uranium, de la mort-aux-rats ou de la poussière de brique dans de faux médicaments". De quoi faire réfléchir...

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format