Menu
S'identifier
Distribution

Centrale de réservation : Hôtels et Lagons compte 2 500 agences connectées


Publié le : 18.05.2016 I Dernière Mise à jour : 18.05.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La centrale vise 500 hôtels dans l'Océan Indien, les Caraïbes et la Polynésie. ©DR

Un an après sa création, la centrale de réservation hôtelière BtoB lancée par Gérard La Rocca a trouvé un bon accueil auprès des agences de voyages. 

Lancée il y a un an, la centrale hôtelière BtoB Hôtels et Lagons semble avoir réussi sa percée auprès des agences de voyages, celles notamment qui souhaitent élaborer des voyages sur mesure. Elle est passée d’une audience anecdotique de 10 agences en mai 2015 à près de 2 500 agences connectées, aujourd’hui.

Dans le même temps, l’effectif de l’entreprise a doublé, passant de 4 à 8 salariés. "Entre septembre 2015 et mai 2016, cela correspond à un volume d’affaires de 5 millions d’euros, pour près de 11 000 clients, précise Gérard La Rocca. Mais c'est encore insuffisant pour assurer l’équilibre économique. Nous devons doubler le trafic pour y parvenir, dès l’année prochaine". 

Il faut dire que la mise en place de ce logiciel a nécessité un investissement supérieur à 600 000 euros. Son originalité a séduit la Banque publique d’investissement (BPI) qui a conclu un prêt à taux zéro avec Hôtels et Lagons. "Cet outil apporte aux distributeurs une véritable valeur ajoutée, un gain de temps et d’efficacité, bien davantage qu’une simple centrale de réservation", résume son créateur.

Discussions avec Havas et Tourcom

Selon lui, Hôtels et Lagons permet d’obtenir, en cinq clics, un devis avec des propositions précises, en version numérique ou imprimée. En tout, 435 hôtels sont répertoriés à travers les trois zones géographiques fétiches de l’histoire de Gérard La Rocca (fondateur du tour-opérateur Tourinter) : l’Océan Indien, les Caraïbes et la Polynésie. A noter que l’agent de voyages peut ajouter vols, transferts, assurance…

Pour parvenir à atteindre son équilibre, il faudra séduire de nouveaux réseaux : "Nous sommes déjà référencés chez Selectour Afat, le Cediv, la Fnac, Printemps Voyages… et nous discutons avec Havas, Tourcom… ", avance Gérard La Rocca.

L'offre hôtelière devrait continuer de s’étoffer jusqu’à 500 unités, toujours dans les mêmes zones. Enfin, une innovation doit voir le jour, vraisemblablement d'ici l’IFTM-Top Resa en septembre prochain: "Nous allons développer une offre d'hébergement pour des séjours qui combinent plusieurs îles", prévoit-il.

Jean-François Belanger

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format