webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 16/06/2017
  • 15:30

Quel avenir pour le low-cost long-courrier ?

Le modèle des compagnies aériennes pourrait évoluer et répondre aux demandes des passagers.  
Tour Hebdo :
                Quel avenir pour le low-cost long-courrier ?
French blue ouvre La Réunion à compter du 16 juin chaque jour depuis Orly ©FrenchBlue

L’échec du Skytrain de sir Freddie Laker en 1982 semblait condamner le low-cost long-courrier. AirAsia X qui arrêta sa tentative de desserte de l’Europe depuis Kuala Lumpur, renforça cette idée. A tort, car aujourd’hui une dizaine de compagnies s’installent sur les routes les plus fréquentées et les plus rentables. Pour débattre de ce développement, La Tribune et Paris Aéroport ont invité au Paris Air Forum Bjørn Kjos, le Pdg de Norwegian, Marc Rochet, le président d'Air Caraïbes et de French blue, et Laurent Magnin, Pdg d'XL Airways et de La Compagnie.

Les pronostics d’experts avertis sont optimistes. Willie Walsh, patron du groupe IAG voit 40% des avions long-courriers voler à terme en low-cost quand John Leahy, le super vendeur d’Airbus en attend 50%. "Il y aura différents modèles", avertit Laurent Magnin qui s’offusque de voir certains transporteurs faire payer le verre d’eau. Marc Rochet comme Bjørn Kjos plaident pour un maximum de simplicité, base de réductions des coûts, sans toutefois négliger les revenus auxiliaires (bagage, place réservée, divertissement, etc.). Cette notion de simplicité impose de partir d’une feuille blanche pour créer la compagnie et non pas de faire un copier/coller d’une compagnie major existante. Les contraintes d’un hub, par exemple, augmentent les coûts de 4%. D’où la répulsion des low-costs à s’associer à une alliance.

La dizaine de compagnies long-courriers sont des émanations de grands groupes (cinq), plus rarement des créations ex nihilo. AirAsia, Eurowings et Norwegian mènent des activités moyen et long-courriers, sans qu’il y ait complémentarité.Toutes ces compagnies commercialisent leurs vols en direct et par GDS.

A retenir :

- AirAsia X, malaisienne, a renoncé à desservir l’Europe pour se concentrer sur l’Asie du Sud-Est et l’Australie


- Air Canada Rouge, cette filiale utilise les Boeing 767 sortis de la flotte d’Air Canada et dessert l’Europe l’été et les Antilles l’hiver comme sa concurrente la compagnie de loisirs Air Transat


- Boost, la « low-cost » d’Air France peine à démarrer et ne se lancerait en long courrier que dans un an sur des lignes déficitaires de la maison-mère


- Eurowings, la filiale de Lufthansa décolle de Cologne vers Dubaï, Bangkok, Phuket, Cancun, Capetown, Maurice, La Havane, Seattle Windhoek, Punta Cana, etc.


- French blue, la compagnie sœur d’Air Caraïbes, après Punta Cana, ouvre La Réunion à compter du 16 juin chaque jour depuis Orly


- JetStar, filiale de l’australienne Qantas avec des bases à Singapour, Tokyo et Hô-Chi-Minh-Ville. Une centaine d’avions


- Level, la filiale du groupe IAG (British Airways et Iberia), vient de démarrer des vols de Barcelone vers les Amériques et devrait baser des avions à Rome et à Paris


- Norwegian Airlines, à côté des dessertes de grands aéroports (Londres, Barcelone, Paris, etc.), crée cet été des liaisons transatlantiques entre villes secondaires


- Scoot, filiale de Singapore Airlines, arrive en Europe avec la desserte d’Athènes à partir du 20 juin


- WOW Air, relie l’Europe à l’Amérique du Nord via son hub islandais


- XL Airways, cette ancienne compagnie charter françaises propose des destinations américaines l’été et prévoit des dessertes en Asie à terme

Thierry Vigoureux

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Pensez-vous assister cette année aux congrès des réseaux volontaires ?

  • Oui, c'est un rendez-vous important.
  • Non, c'est une perte de temps.
  • Je ne sais pas encore.

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour