webleads-tracker

  • Production
  • 07/06/2017
  • 14:30

TUI France met le paquet sur les clubs

Pour l’ouverture du premier hôtel Sensimar 100% francophone en Sardaigne, Christophe Fuss, directeur des opérations des clubs chez TUI France, a fait le point sur la stratégie du tour opérateur...
Tour Hebdo :
                TUI France met le paquet sur les clubs
Christophe Fuss, directeur des opérations des clubs chez TUI France ©DR

Tour Hebdo : "Vous avez étoffé votre portefeuille d’hôtels et clubs cette année. Comment la clientèle francophone y trouve-t-elle son compte ?"

Christophe Fuss : " Nous commercialisons cette année 104 hôtels et clubs TUI (dont 33 nouveautés), réparties dans 41 destinations. Parmi eux, il y a 40 Clubs Marmara (2 nouveaux). Il faut y ajouter les 42 Clubs Lookea (4 nouveaux). Nous avons commencé à intégrer les clubs internationaux dans notre offre depuis deux ans, avec un vrai succès. Aujourd’hui, ils accueillent beaucoup plus de clients francophones. Obligatoirement, cela exige un degré d’exigence supplémentaire, avec notamment le besoin de rassurer sur la présence d’animateurs parlant français au sein des unités internationales. Nous avons donc établi des règles : à partir d’une quinzaine de chambres, soit une trentaine de clients francophones dans l’établissement, les équipes comprennent de un à trois animateurs parlant français. Dans les grosses unités très internationales, comme le Robinson à Agadir par exemple, il y en a trois : un pour la relation-client à l’accueil, un au mini-club et un à la réception."

T.H. : "Quelles sont les innovations en termes d’animation ?"

C. F. : "Nous sommes de plus en plus dans le partage d’expériences et nous adaptons la formule au contexte et aux enseignes.Par exemple, dans les Clubs Marmara, nous proposons une activité fitness, du step ; alors que dans les Sensimar, plus axés sur la nature et la déconnexion et réservés aux clients de plus de 16 ans, nous privilégions des animations comme le yoga. C’est par exemple le cas au Sensimar Torres Salinas de Sardaigne, notre premier hôtel 100% francophone sous cette enseigne. Nous y avons en outre lancé le « longe-côte » (randonnée dans la mer, ndlr). Cette activité correspond bien à la clientèle et à l’environnement naturel de l’hôtel, avec ses 7 kilomètres de plage."

T.H. : "Quelles sont les perspectives de développement en termes de destinations ?"

C. F. : "Cette année, nous avons intégré des Sensimar et surtout des Hôtels RIU, qui offrent un choix nouveau en termes de destinations, mais également de prestations et de produits. Nous ne sommes pas encore présents dans certains pays, comme le Portugal. Le Monténégro nous tente également (le Club Lookéa qui vient d’ouvrir remporte déjà un franc succès). Depuis deux hivers, nous avons également lancé des offres à la montagne, avec désormais deux Club Marmara, à Valfréjus et Serre-Chevalier. Leur NPS (indicateur de satisfaction client) atteint 83, ce qui est énorme et encourageant !"

Propos recueillis par Céline Baussay

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1587-88 - décembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour