webleads-tracker

  • Croisière
  • 06/06/2017
  • 11:15

MSC Croisières accélère sa folle course avec le Meraviglia

Bien plus qu’un aboutissement, l’inauguration du nouveau fleuron de la flotte marque un second départ pour la compagnie de croisières, avec dix nouveaux paquebots attendus d’ici 2026.
Tour Hebdo :
                MSC Croisières accélère sa folle course avec le Meraviglia
MSC Croisières inaugure le Meraviglia, nouveau fleuron de sa flotte ©DR

Gad Elmaleh en maître de cérémonie, Patrick Bruel en "enchanteur" public et Sophia Loren pour  marraine… Pour lancer son nouveau navire amiral Meraviglia ("merveille" en italien), MSC Croisières n’a pas lésiné sur les moyens ! C’est le 3 juin, au Havre, que le géant des mers a officiellement été baptisé. A défaut d’assister à la soirée très sélecte, les habitants pouvaient admirer de loin le plus gros paquebot européen, ancré dans le port ; un monstre d’acier de 315 mètres et haut de 65, capable d’embarquer dans ses entrailles 5700 passagers.

Des croisières d’une semaine au départ de Marseille

Le 13ème bateau de MSC Croisières construit par les Chantiers STX France de Saint-Nazaire a quitté le port normand dès le dimanche 4 juin pour rejoindre Marseille, d’où il effectuera dès la  semaine prochaine des croisières d’une semaine en Méditerranée (Gênes, Naples, Sicile, Malte et Barcelone). Si le paquebot donne le tournis par ses dimensions XXL, il éblouit aussi par ses innovations. A bord, une longue promenade de 100 m coiffée d’un plafond de LED permettant les effets visuels les plus innovants devient son centre névralgique. Elle est bordée de boutiques élégantes et de restaurants thématiques (steak house, japonais, restaurant de la chaîne italienne Eataly…), qui s’ajoutent aux traditionnels lieux de restauration et aux 20 bars et lounges. 

L’offre de divertissements est également soignée avec, outre le traditionnel théâtre (985 places), une nouvelle salle entièrement conçue pour accueillir des représentations du célèbre Cirque du Soleil. Et les enfants sont bichonnés avec le Polar Aquarpark  équipé de trois toboggans aquatiques et d’un parcours "accro-branches", à 80 mètres au dessus des flots ! Le lieu ludique complète l’offre de quatre piscines, dont un bassin en plein air de 25 mètres et une piscine couverte de 10 mètres pour les croisières d’hiver.

Des innovations technologiques en pagaille

On retrouve par ailleurs à bord du Meraviglia les caractéristiques qui permettent à MSC Croisières de se distinguer, avec notamment l’Aurea Spa de 1100 m2 équipé pour la première fois d’un espace thermal, un simulateur de F1 et deux pistes de bowling ; mais aussi le Yacht Club, sorte de "navire dans le navire" pour les passagers en quête d’exclusivité, avec 95 suites, un service majordome, une piscine et un restaurants privés. Enfin, le bateau se distingue par l’intégration d’innovations technologiques. Les passagers sont équipés d’un bracelet utilisant la technologie NFC qui permet d’ouvrir sa cabine ou de payer les prestations à bord. L’application pour smart-phone "MSC for me" permet quant à elle d’accéder au programme de la journée, de réserver activités, restaurants et excursions, de planifier sa journée grâce à un agenda personnel, de localiser ses enfants ou encore de vérifier l’état de ses dépenses à bord. 

Devenir le numéro trois mondial

Bien plus qu’un aboutissement, le Meraviglia marque de début d’une nouvelle étape pour MSC Croisières.  La compagnie a commandé dix autres paquebots, à livrer d’ici 2023. De quoi lui permettre de s’imposer à moyen terme comme le numéro trois mondial, derrière Carnival et Royal Carribean mais devant Norwegian Cruise Line. Trois autres paquebots similaires au Meraviglia (construits à Saint-Nazaire) sont annoncés d’ici 2020, dont le Bellissima qui sortira en mars 2019. Trois navires de la classe "Seaside" seront également construits d’ici 2021 en Italie, dont le Seaside attendu pour décembre qui naviguera dans les Caraïbes et le Seaview qui sera basé à Marseille en 2018. Enfin MSC Croisières a confirmé à STX France la construction de quatre paquebots géants de la classe "World", livrables entre 2022 et 2026, d’une capacité de plus de 7000 passagers ! Ils bénéficieront notamment d’un long patio central, à l’image des derniers navires de Royal Carribean. MSC n’exclut pas d’entrer dans le capital des chantiers de Saint-Nazaire pour sécuriser ses commandes actuelles et futures, à hauteur d’environ 10%.

Une « french touch » qui fait mouche

Ces bateaux vont permettre à MSC Croisières de développer de nouveaux itinéraires, notamment depuis la France. Dès 2018, la compagnie démultiplie son offre au départ du Havre pour des croisières vers les capitales d’Europe du nord et vers les fjords de Norvège, avec 22 départs sur le MSC Magnifica (contre 8 en 2017) qui devraient notamment séduire les Parisiens. Elle lance par ailleurs son premier tour du monde en janvier 2019, avec 119 jours de croisière. "Plus de 600 clients français ont déjà réservé" se félicite Patrick Pourbaix, directeur général pour la France.

Pour faire la différence, la compagnie peut aussi s’appuyer sur une ambiance élégante à bord, qui doit faire une place encore plus grande à la "french touch" à l’avenir. Les salons de coiffure des navires sont désormais gérés par Jean-Louis David, le chocolatier Jean-Philippe Maury ouvre des boutiques, un partenariat avec la chef étoilée Hélène Darroze (qui a signé le repas de gala lors de l’inauguration du Meraviglia) est en projet. Patrick Pourbaix aimerait aussi voir l’excellence française en matière culinaire être renforcée. De véritables croissants sont déjà proposés à bord, et il espère rapidement accentuer l’offre de fromages et vins français.

De quoi séduire toujours plus la clientèle tricolore (180 000 passagers en 2016). Depuis le début de l’année, le nombre de passagers français progresse de 15% (+22% en chiffre d’affaires). Une performance qui devrait permettre à MSC Croisières d’atteindre son objectif de 200 000 passagers hexagonaux en 2017, et dépasser Costa d’ici deux à trois ans.

Thierry Beaurepère (au Havre)  

 

    

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1586 - novembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour