webleads-tracker

  • Production
  • 27/04/2017
  • 15:00

Voyageurs du Monde fait toujours plus fort

Pour soutenir sa croissance, le groupe poursuit sa stratégie orientée sur les services et la qualité, tout en pariant sur un développement à l’international.
Tour Hebdo :
                Voyageurs du Monde fait toujours plus fort
Jean-François Rial et Lionel Habasque ce matin.©Thierry Beaurepère.

Dans un marché du tourisme déprimé en 2016, Voyageurs du Monde (VdM) continue sa belle envolée. Le groupe spécialiste du voyage sur mesure et du voyage d’aventures a réalisé un chiffre d’affaires de 379,3 M€ l’année dernière (exercice clos au 31 décembre), en hausse de 4,8% par rapport à 2015. Hors impact des JO de Rio (le groupe produisait des voyages associés aux compétitions) et hors acquisitions réalisées l’an dernier (Loire Valley Travel en France et Karavaniers au Canada), la croissance atteint encore 2,9%. Mieux, le travail sur les marges permet à VdM d’afficher un bénéfice net de 13,6 M€, en forte hausse de 35,8%.     

Cette croissance est tirée par le voyage sur mesure (marques Voyageurs du Monde et Comptoir) qui représente 56% de l’activité du groupe. Ce segment s’envole de 8,4%, quand le voyage d’aventure (Terres d’Aventure, Nomade Aventure, Allibert Trekking…) ne progresse "que" de 2,6%. "Nous sommes obsédé par la qualité et la valeur ajoutée. Qu’apportons-nous à nos clients ? Nous voulons être les meilleurs sur le service pour Voyageurs du Monde, et le meilleur sur les expériences locales pour Comptoir" commente Jean-François Rial, le PDG du groupe, pour expliquer ces bonnes performances.

Des "applis" pour accompagner les voyageurs

Parmi les innovations qui contribuent à cette stratégie, Voyageurs du Monde a lancé l’an dernier une application mobile qui vient compléter la conciergerie francophone réservée à ses clients, ou encore la mise à disposition de boîtiers Wifi pour un accès international gratuit à la toile. Le contenu de cette application sera prochainement enrichi par des films produits par Arte. Autre innovation : la création de Radio Voyageurs, mise en ligne deux fois par mois, qui totalise 500 000 auditeurs.

De son côté, Comptoir a renforcé son positionnement autour du voyage en immersion, à travers la mise en place d’une offre de "greeters" pour découvrir une ville avec un résident local francophone, et une production d’hébergements alternatifs chez l’habitant. L’an dernier, la marque a également déployé Luciole, une application mobile fonctionnant hors connexion dans une centaine de pays qui inclut, outre le carnet de voyage du client, une carte interactive comprenant des milliers d’adresses et points d’intérêt, ainsi qu’un guidage par GPS.    

Un début d’année 2017 en forte croissance

2017 est partie sur les chapeaux de roue, avec un fort redémarrage du Maroc et de l’Egypte. Au 23 avril, les départs acquis pour l’année sont en hausse de 11,3% (6,5% à périmètre constant). Le groupe a en effet racheté 60% du spécialiste anglais des voyages sur mesure Original Travel en début d’année, avec l’ambition de faire de cette marque sa tête de pont pour se développer en Grande-Bretagne, mais aussi dans les pays anglo-saxons et scandinaves. Cette stratégie de croissance externe à l’étranger devrait se poursuivre avec le rachat d’un autre TO anglais, cette fois-ci sur le segment du voyage d’aventure, dans les prochaines semaines. Très vite, Voyageurs du Monde espère réaliser 20% de son activité à l’étranger, contre 13% aujourd’hui.

 En France, le groupe compte s’appuyer d’abord sur l’existant. Le nombre d’agences (33 dans l’Hexagone sur un total de 38) ne devrait évoluer qu’à la marge. Après l’ouverture en 2016 de points de vente sous enseigne Comptoir des Voyages à Bordeaux et Allibert Trekking à Lyon, une seule ouverture est programmée cette année, à Lille (Comptoir). "C’est ringard les agences avec pignon sur rue !", lance Jean-François Rial. "Ce qui n’est pas ringard, ce sont des lieux pour accueillir les clients. Les frontières entre internet, le téléphone et les agences physiques appartiennent au passé, les canaux se télescopent. La plupart de nos clients arrivent par le web, puis échangent avec nous par Skype ou par téléphone, avant éventuellement de passer dans une agence. Enfin, ils règlent le devis qu’ils ont reçu par mail, en ligne."  S’il n’est pas question pour autant de fermer des points de vente, Jean-François Rial précise que le nombre de vendeurs (actuellement au nombre de 90) de l’agence parisienne historique de la rue Sainte-Anne pourrait être diminué d’une dizaine, avec un redéploiement sur d’autres sites.  

Thierry Beaurepère

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Franck

Bravo pour cette progression !! Franck

le 28 Avril 2017 - Société : http://www.evaneos.com

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1587-88 - décembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour