webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 26/04/2017
  • 15:15

Les Etats-Unis vont-ils imposer l'electronics ban à l'Europe ?

L'administration américaine pourrait étendre à l'Europe les restrictions sur le transport d'appareils électroniques sur les vols vers les Etats-Unis.
Tour Hebdo :
                Les Etats-Unis vont-ils imposer l'electronics ban à l'Europe ?
L'electronics ban vise les ordinateurs portables mais aussi les tablettes, liseuses, lecteurs DVD, consoles de jeux et appareils photos. ©Adobe Stock

Alors que les compagnies aériennes qui relient en direct 8 pays musulmans aux Etats-Unis doivent se plier, depuis fin mars, à une injonction américaine interdisant à leurs passagers d'emporter en cabine tout appareil électronique d'une taille plus grande qu'un téléphone, la mesure pourrait s'élargir.

D'après les journaux britanniques The Times et The Guardian, l'administration Trump réfléchit désormais à étendre "l'electronics ban" aux vols reliant l'Europe aux Etats-Unis.

Un porte-parole de l'administration américaine, cité par The Guardian, affirme qu'aucune décision n'a été prise pour l'instant mais que les Etats-Unis "vont continuer à évaluer la menace et prendre leurs décisions en fonction".

Emirates a déjà réduit ses fréquences vers les Etats-Unis

Les autorités américaines estiment que l'interdiction des appareils électroniques à bord contribue au renforcement de la sécurité du transport aérien, les terroristes pouvant cacher des explosifs à l'intérieur d'un ordinateur portable.

Fin mars, l'association du transport aérien international (IATA) avait fait part de ses doutes. "Pourquoi un ordinateur portable est-il sans danger sur certains vols, et non sur d'autres, y compris lorsqu'il s'agit de vols en partance d'un même aéroport", avait martelé Alexandre de Juniac, le président de IATA, qui plaide pour un renforcement des contrôles.

La semaine dernière, Emirates affirmait de son côté que l'electronics ban avait provoqué une baisse sensible de son trafic vers les Etats-Unis et l'avait amené à réduire les fréquences de certains de ses vols. A voir si l'administration américaine franchira ou non le pas européen…

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Comment se présentent les ventes pour cet été ?

  • Mieux que l’an dernier
  • Sur le même rythme qu’en 2016
  • Il est encore trop tôt pour se prononcer

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour