webleads-tracker

  • Réceptif
  • 24/04/2017
  • 17:00

Plan social en vue à l’Office du Tourisme de Paris

Le projet de plan de licenciement économique touche 9 salariés au service accueil, accompagné de la fermeture de 3 points d'accueil touristique sur 5.
Tour Hebdo :
                Plan social en vue à l’Office du Tourisme de Paris
Neuf postes au service accueil sont concernés par le PSE. ©DR

Le Comité d’Entreprise et le CHSCT de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP) font savoir dans un communiqué de presse diffusé cet après-midi que la direction générale de l’OTCP a annoncé "la fermeture définitive de 3 des 5 points d'accueil touristique ainsi que la suppression de 9 postes d’agents d’accueil sur 21". La  décision a été avalisée par le Bureau du conseil d’administration de l’OTCP le 10 avril dernier.

Le communiqué de presse précise que "La Mairie de Paris, qui a perçu en 2016, 69 millions d'euros au titre de la taxe de séjour, a baissé cette année la subvention de fonctionnement de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris de 1 million d'euros passant ainsi de 6,2 à 5,2 millions".

Ajoutant que "c'est parce que Paris n'est pas officiellement "Ville Touristique", tout en étant paradoxalement l’une des premières villes touristiques mondiales, que la taxe de séjour n'est pas reversée automatiquement à son Office du Tourisme".

12% de l'économie parisienne

Face à cette baisse substantielle de subventions, la direction de l'OTCP a décidé, dans un premier temps, "de faire porter les économies sur le seul service accueil représentant près d'un quart de sa masse salariale."

Ces suppressions interviennent dans un contexte de reprise du tourisme avec en perspective le déroulement de grands rendez-vous internationaux comme la Ryder Cup et les Gay Games en 2018, la candidature aux JO de 2024 et à l’Exposition Universelle en 2025. Le secteur du tourisme représente 12% de l'économie parisienne.

C.P.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Enzo Devincenne

Quel décalage entre la communication de la maire de Paris et la réalité des faits... On prétend accueillir les touristes d'un côté et de l'autre on ferme des bureaux touristiques/on laisse les rues sales. On prétend faire du social et on met au chômage de l'autre... On s'étonne ensuite que le PS fasse 6% aux présidentielles...

le 25 Avril 2017

DEGRENNE

Que se passe t il en ce moment dans le monde du tourisme en France ? Entre Marriott qui licencie a tout va, L'OTCP qui fait pareil quand on en a le plus besoin...quel message est envoyé aux étrangers et aux professionnels du tourisme ?

le 26 Avril 2017

Rapeaud

... mon commentaire se résume dans l'appel fait au futur président des français.es. : Lettre ouverte au futur président des français.es. Pour une France résolument touristique, pas uniquement fière de son patrimoine, mais en capacité de le faire vivre ! Le #tourisme est un véritable enjeu pour la France.
L’impact du tourisme dans l’attractivité de nos territoires est indéniable et souvent crucial pour nos économies locales.
Or, nous vivons sur nos acquis, sans réelle stratégie de développement et d’accompagnement des territoires et des acteurs. Nous avons pris du retard, beaucoup de retard. Le tourisme est le premier secteur économique de la France, 7,2% du #PIB *.
Le tourisme, ce sont des emplois non délocalisables. Près de 1,3 million de personnes en vivent.
 Fort est de constater que le sujet est particulièrement absent dans les programmes ou dans les échanges... Aujourd’hui plus que jamais, il nous faut évoluer -vite- dans nos pratiques, dans nos métiers, afin de répondre aux nouveaux enjeux et usages. Le tourisme est un secteur en perpétuelle mutation, et il l’est encore plus ces dernières années, par la multiplication des nouveaux acteurs et le développement de technologies qui viennent bousculer une économie complexe et transversale. Atout France -l'agence de développement touristique de la France- peine tant les moyens ne sont pas à la hauteur des besoins face aux stratégies « agressives » de certaines destinations -Dans le premier pays touristique au monde, nous n’avons jamais eu de ministère dédié. 
Il est question de notre place parmi les grandes destinations, de notre économie tout autant que du rayonnement de notre culture. Il ne s’agit plus de tergiverser, mais de prendre la mesure de la situation, et de faire face aux concurrences avec justesse, pugnacité, et surtout réalité, en prenant les décisions qui s’imposent afin de répondre aux exigences et aux attentes des visiteurs, et des différentes cibles. Il nous faut aussi assumer clairement nos faiblesses, et travailler enfin sur des améliorations tangibles -la qualité de l’accueil, de nos services, le niveau des langues… jusqu’au moindre détail pour faire vivre cette expérience authentique et unique qui donne envie d’en parler autour de soi, de la partager et de vouloir revenir ! La future équipe devra engager une véritable stratégie du long terme.
Ancrons la France dans le tourisme de demain ! ML Rapeaud

le 26 Avril 2017

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1586 - novembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour