webleads-tracker

  • Transport
  • 20/04/2017
  • 14:30

Emirates réduit ses fréquences vers les Etats-Unis

La compagnie aérienne dubaïote pointe du doigt les décisions de l'administration Trump et les conséquences de l'Electronics Ban.
Tour Hebdo :
                Emirates réduit ses fréquences vers les Etats-Unis
Emirates va revoir ses fréquences sur 5 de ses 12 liaisons vers les Etats-Unis. ©Wikimedia

Alors que les Etats-Unis ont mis en place, le mois dernier, une nouvelle réglementation destinée à restreindre le transport en cabine d'appareils électroniques sur certains vols au départ du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, les premières conséquences semblent se faire sentir du côté des compagnies aériennes visées.

Emirates annonce ainsi la prochaine réduction de ses fréquences sur 5 de ses 12 liaisons à destination des Etats-Unis. D'ici l'été, la compagnie aérienne prévoit le passage de deux vols par jour à un vol quotidien à destination de Boston, Los Angeles et Seattle. Et, dès le mois de mai, les liaisons vers Fort Lauderdale et Orlando baisseront d'un vol par jour à 5 vols par semaine.

La compagnie aérienne dubaïote met en avant une baisse du trafic et pointe sans l'ombre d'un doute la politique de l'administration Trump. 

Une décision commerciale

"Les récentes mesures prises par le gouvernement américain concernant la délivrance de visas d'entrée, les contrôles de sécurité accrus et les restrictions sur les appareils électroniques en cabine ont eu un impact direct sur l'intérêt des consommateurs et la demande de transport aérien aux États-Unis", a indiqué un porte-parole de la compagnie.

Emirates, qui se plie à la demande américaine depuis le 25 mars dernier, a pourtant tenté de limiter les conséquences de l'Electronics Ban en lançant une campagne de communication sur les réseaux sociaux pour rappeler le caractère exhaustif de son programme de divertissement à bord.

La compagnie aérienne a aussi mis en place un service gratuit pour permettre aux passagers de conserver leurs appareils électroniques sur leur premier vol à destination de Dubaï puis de pouvoir confier leurs matériels à la porte d'embarquement du second vol vers les Etats-Unis, et inversement au retour. Des initiatives visiblement insuffisantes pour maintenir son attractivité.

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Comment se présentent les ventes pour cet été ?

  • Mieux que l’an dernier
  • Sur le même rythme qu’en 2016
  • Il est encore trop tôt pour se prononcer

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour