webleads-tracker

  • Distribution
  • 05/04/2017
  • 17:30

Voyages d’affaires : vers une hausse limitée des déplacements en 2017

Selon le baromètre annuel d’Amex, les dépenses de voyages des entreprises européennes devraient progresser de 2,5% cette année. La France est, en revanche, à la traîne.
Tour Hebdo :
                Voyages d’affaires : vers une hausse limitée des déplacements en 2017
Guillaume Col, PDG France, Benelux et Europe du sud d'American Express Global Business Travel, a présenté cet après-midi le baromètre européen du voyage d’affaires. ©TB

American Express Global Business Travel a dévoilé cet après midi les résultats de son désormais traditionnel baromètre européen du voyage d’affaires à l’occasion de la 26ème édition du salon EVP (Espace Voyages Professionnels). 

Cette année, l’étude a été menée auprès d’un périmètre élargi d’un millier d’entreprises (contre 580 l’an dernier), issues de 11 pays européens.

D’une manière générale, les dépenses professionnelles des entreprises européennes ont progressé de 1% l’an dernier, un chiffre inférieur aux prévisions présentées l’année dernière qui tablaient sur une croissance de 2%. A noter que les chiffres varient selon la typologie des entreprises. Le marché a été tiré par les TPE (+1,8%) et les entreprises de taille intermédiaire (+2,1%), quand les grands groupes ont diminué leurs dépenses de voyages de 1% l’an dernier.

De forts contrastes selon les pays

Les prévisions pour 2017, à manier avec précaution, font état d’une hausse des dépenses de voyages de 2,5%, mais avec de forts contrastes selon les pays. La croissance atteindrait 4,6% pour l’Italie et 2,8% pour le Royaume-Uni, quand la France resterait à la traîne avec une hausse limitée à 0,4%. Etrangement, seule l’Allemagne ferait pire, avec une prévision de croissance de seulement 0,3%.

Au-delà de ces chiffres, trois tendances se dessinent pour l’année : une rationalisation toujours plus poussée des coûts, la confirmation de la sécurité comme priorité numéro un et l’émergence du voyageur comme co-constructeur des politiques voyages.

52% des entreprises considèrent en effet qu’elles peuvent encore optimiser leurs dépenses voyages à travers la visioconférence ou des outils de reporting plus pointus permettant d’avoir une approche de type TCO (Total cost of ownership) qui inclut les dépenses annexes ; notamment les parkings, taxis et restaurants qui pèsent de manière importante et sont encore peu contrôlées.

Le collaboratif peine à monter en puissance

La sécurité passe par des outils pointus en amont et pendant le voyage, notamment pour géo-localiser le voyageur en permanence. En 2016, 64% des entreprises interrogées déclarent ainsi avoir mis en place des dispositifs de suivi et de traçabilité de leurs collaborateurs (+5 points/2015). Enfin, la montée en puissance du rôle du voyageur dans la construction du voyage devient essentielle, dans un souci d’efficacité et de productivité.

57% des entreprises (+8 points/2015) indiquent qu’elles mesurent désormais la satisfaction de leurs voyageurs (un chiffre qui tombe toutefois à 22% en France !). Les voyageurs ont notamment un rôle toujours plus pro-actif dans le domaine de la sécurité mais aussi dans le référencement de nouveaux fournisseurs, en particulier issus de l’économie collaborative.

Pour autant, les entreprises hésitent encore à s’aventurer sur ce segment collaboratif. Seulement 6 à 7% ont franchi le pas en référençant des acteurs et le boum annoncé n’a pas encore eu lieu, même si les Uber et autre Airbnb développent tous des solutions pour répondre au marché des voyages professionnels.

Les freins sont toujours les mêmes : incertitude sur la sécurité, problèmes de reporting pour consolider les dépenses de voyages, prix pas nécessairement plus intéressants que chez les fournisseurs traditionnels et moyens de paiement ne répondant pas aux exigences de l’entreprise.

Thierry Beaurepère   

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Confirmez-vous une reprise des ventes sur la Tunisie ?

  • Oui c'est flagrant
  • Oui ça repart doucement
  • Non pas vraiment

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour