webleads-tracker

  • Hébergement
  • 31/03/2017
  • 14:50

Les Villages Club du Soleil inaugurent leur premier village urbain

Avec l’ouverture d’un "village en ville" à Marseille, l’acteur du tourisme social et solidaire souhaite désaisonnaliser son activité et augmenter son chiffre d’affaires.
Tour Hebdo :
                Les Villages Club du Soleil inaugurent leur premier village urbain
Depuis fin février, dans le quartier de la Belle de Mai à Marseille, l'établissement datant du XIXe siècle accueille familles, groupes et entreprises en séminaires.©FD

Depuis fin février, dans le quartier de la Belle de Mai à Marseille, l’ancienne maternité qui a vu naître Zidane et César accueille familles, groupes et entreprises en séminaires dans un établissement du XIXe siècle doté de 340 lits et ouvrant sur un grand jardin.

C’est dans sa ville d’origine que Les Villages Club du Soleil ont souhaité ouvrir leur premier village urbain, malgré l’échec de plusieurs tentatives. "On y pensait depuis les années 1980", explique Alex Nicola, Président du Directoire des Villages Club du Soleil, qui comptent 17 hébergements en montagne, 3 sur le littoral et désormais un à Marseille. 

"Un village urbain est ouvert toute l’année contre 6 mois pour un village de montagne et 4 mois pour un village du littoral", ajoute-t-il. Le calcul est donc vite fait en termes de chiffres d’affaires : à Marseille il devrait être au moins équivalent à un village de montagne et 1,5 fois supérieur à celui d’un village du littoral.

La clientèle visée ? "Les familles bien sûr, surtout en périodes scolaires, mais également les groupes et les séminaires d’entreprises, quand il nous reste de la disponibilité", indique l’heureux patron qui se félicite de 35 000 journées réservées sur les 6 mois ouverts à la vente.  

L’offre urbaine est la même que celle des autres hébergements du groupe, une formule tout compris, avec deux spécificités liées à son implantation urbaine : l’option demi-pension et la possibilité toute l’année de réserver des courts séjours.

Un nouveau village urbain tous les 3 ans

Les premiers retours positifs sur les ventes ont conforté Les Village Clubs du Soleil à s’intéresser à d’autres villes avec l’ambition d’ouvrir un village urbain tous les trois ans. A Lille, l’opérateur a fait une proposition pour l’ancien collège Jean-Macé, bâtiment du XIXe siècle à l’architecture remarquable, mis en vente par la ville dans un secteur en pleine mutation. Bordeaux, Lyon et des capitales régionales européennes, telles que Milan et Barcelone, sont aussi en ligne de mire.

Pour l’heure, le village de la Belle de Mai fait le plein. Huber Mazella, son directeur, évoque un remplissage jusqu’à fin avril à 130 % du prévisionnel. La semaine en formule tout compris, en pension complète, est proposée à partir de 369€ par adulte, et entre 148€ et 322€ par enfant selon la tranche d’âge.

Florence Donnarel, à Marseille

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour