webleads-tracker

  • Distribution
  • 29/03/2017
  • 13:30

La concentration des TO italiens s'accélère

Durement touchés par la crise économique, les voyagistes italiens optent de plus en plus souvent pour une stratégie de consolidation.
Tour Hebdo :
                La concentration des TO italiens s'accélère
Bassano del Grappa, au coeur de la Vénétie. Après une décennie de doutes marquée par un redémarrage difficile suite à la crise économique, le marché italien bénéficie désormais d’une dynamique positive. © Veneto Inside

Comme le rappelle l'enquête de nos confrères des Échos, le paysage touristique italien est actuellement en pleine recomposition. Les principaux acteurs multiplient les partenariats, du moins ceux qui ont su le mieux résister à l’adversité : l’industrie touristique aurait perdu au cours de la décennie écoulée "un tiers des trente premiers acteurs du secteur".

Les Échos recensent les dernières opérations témoignant de la consolidation croissante du secteur. Ainsi, Eden Travel Group rassemble désormais sous une même ombrelle les groupes Turisanda et Hotelplan Italia. Le groupe Uvet, pour sa part, a finalisé l’acquisition de Settemari. Les compagnies Bluvacanze et Cisalpina ont également joint leurs forces. Enfin, Alpitour a récemment repris les activités des opérateurs Press Tours et Swan Tours.

Le chiffre d’affaires du secteur divisé par deux en dix ans

À travers des économies d’échelle et un élargissement de leur couverture physique, la multiplication des alliances entre les principaux acteurs du secteur vise avant tout à assurer leur pérennité dans un environnement de plus en plus incertain.

D’après des sources cités par le quotidien italien Il Sole 24 Ore, le chiffre d’affaires du secteur du tour-operating a été divisé par deux en moins de dix ans : de 7 milliards d’euros en 2007, il a chuté pour atteindre 3,5 milliards d’euros l’an dernier.

Après une décennie de doutes marquée par un redémarrage difficile suite à la crise économique, le marché italien bénéficie désormais d’une dynamique positive. La destination a notamment bénéficié d’un calendrier événementiel porteur, avec l'Exposition universelle de 2015 à Milan, ou encore l'année sainte à Rome de décembre 2015 à novembre 2016.

Cet engouement renouvelé pour les séjours en Italie est d'ailleurs partagé par la clientèle française. D’après le baromètre annuel 2015-2016 du SETO, la destination a enregistré lors de la dernière saison estivale une croissance des voyages à forfait de +10% pour le continent, de +19% pour la Sardaigne, ou encore de +5% pour la Sicile.

Sur l’ensemble de l’exercice 2015-2016, la progression est plus mesurée mais reste à +6% pour l’Italie continentale avec près de 130 000 clients français, +21% pour la Sardaigne, et +8% pour la Sicile.

S.T.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour