webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 27/03/2017
  • 11:36

Air France mise sur le Maroc pour cet été

La compagnie française ne limite plus sa desserte du Maroc aux métropoles économiques.
Tour Hebdo :
                Air France mise sur le Maroc pour cet été
Air France positionne des A320 sur ses liaisons France-Maroc. ©Adrian Pingstone/Wikipedia

Abandonnée il y a dix ans avec l’arrivée de Transavia à Orly, la ligne Roissy-CDG-Marrakech d’Air France vient de redémarrer hier à l’occasion du programme d’été Iata. Ce retour concrétise l'un des aspects du programme Trust Together : assurer plus de vols grâce à une meilleure utilisation de la flotte. Les trois liaisons hebdomadaires (mercredi, vendredi, dimanche) seront rejointes par trois autres du 15 juillet au 31 août.

Les horaires des vols changent selon le jour de la semaine (à 7h05 mercredi et dimanche et à 9h55 vendredi), afin d’assurer un maximum de correspondances internationales à CDG. Air France vise ainsi une clientèle mondiale plus que celle des Franciliens, comme le montre la présence de médias canadiens, russes et chinois lors de ce vol inaugural.

"À Marrakech, les centres d’intérêts des passagers sont multiples : citybreak, séjour, trek dans l’Atlas, congrès, nombreux festivals de renommée mondiale, etc.", constate Frank Legré, directeur général Afrique d’Air France-KLM. Ce qui n’empêche pas la compagnie d’appliquer sa nouvelle gamme tarifaire simplifiée moyen-courrier avec un premier prix sans bagage de soute.

Air France et Transavia en code share

Outre la concurrence de Royal Air Maroc, elle doit, en effet, réagir à l’offre des low cost très actives au départ de Roissy-CDG (easyJet) ou de Beauvais (Ryanair). Pour faire face à cette concurrence extérieure accrue, le Syndicat national des pilotes de ligne a accepté, à l’occasion des nouveaux accords, qu’Air France vole en code share avec Transavia pour renforcer sa desserte de Marrakech. La compagnie à bas coûts du groupe Air France-KLM opère en effet au départ d’Orly-Sud au moins deux vols par jour vers la Ville Rouge.

Cela permettra, probablement à partir du service d’hiver Iata, de partir à Marrakech de Roissy-CDG et de revenir via Orly, une opportunité qui intéresse notamment les passagers des villes de province reliées aux deux aéroports franciliens. Toujours dans le cadre des nouveautés "syndicales", il sera (enfin) possible de cumuler des miles Flying Blue, le programme de fidélité d’Air France-KLM, en volant avec Transavia.

Desserte d'Agadir, de Casablanca et de Rabat

Autre destination marocaine du plein été (17 juillet-3 septembre), trois vols par semaine desserviront Agadir au départ d'Orly. Par ailleurs, "la desserte de Casablanca avec ses quatre vols quotidiens ne change pas mais devrait gagner en fluidité avec la mise en service dans les semaines qui viennent du nouveau terminal", indique Denis Hasdenteufel, directeur Afrique du Nord d’Air France-KLM.

À Rabat, un troisième vol va permettre un aller et retour dans la journée. Au total, cela représente jusqu’à 54 vols par semaine vers le Maroc. Notons que ce programme d’été comporte d’autres retours vers des destinations à dominantes touristiques comme Palma de Majorque ou Porto.

Les cartes des banques locales acceptées

Concernant la commercialisation des billets au Maroc, pays où les cartes bancaires internationales sont peu diffusées, Air France accepte depuis peu le règlement avec des cartes des banques locales. D’où l’importance du canal de distribution offert par les agences de voyages (qui acceptent tous modes de paiement).

A défaut de virement possible directement sur internet via un site spécialisé, une solution très utilisée consiste à réserver sur le web puis à verser le montant de son billet en espèces en se rendant dans une agence Wafacash, ce qui permet alors de valider la réservation. On trouve des boutiques Wafacash, un équivalent marocain de Western Union, presque à chaque coin de rue.

Les avions utilisés pour les dessertes vers le Maroc appartiennent à la famille A320 (de 131 à 212 sièges). S’il n’y a pas d’écran individuel à bord, Air France offre depuis quelques jours la possibilité de télécharger avant le vol, près de 70 vidéos, comme cela se pratique déjà depuis des années avec la presse quotidienne ou magazine.

Avec sa tablette ou son smartphone, le passager s’identifie sur l’application Air France Press avec son numéro de réservation pour accéder au catalogue de programmes, puis télécharger son choix.

Thierry Vigoureux

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Comment se présentent les ventes pour cet été ?

  • Mieux que l’an dernier
  • Sur le même rythme qu’en 2016
  • Il est encore trop tôt pour se prononcer

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour