webleads-tracker

  • 06/03/2017
  • 16:00

Enfin un vrai salon à l'aéroport de Roissy-CDG 2G

Parent pauvre de l’aéroport francilien, le terminal régional bénéficie d’un meilleur accueil pour les passagers affaires.
Tour Hebdo :
                Enfin un vrai salon à l'aéroport de Roissy-CDG 2G
La compagnie a vu les choses en grand en multipliant par cinq la superficie de l'espace d'accueil. ©AF

Depuis le début du mois, Air France propose un nouveau salon à ses clients Business et Elite Plus au départ du Terminal 2G. La compagnie a vu les choses en grand en multipliant par cinq la superficie de cet espace d'accueil : 730 m² entièrement repensés, proches des portes d'embarquement. L’ancien salon n’était guère séduisant et sans lumière naturelle.

"Ce nouveau salon a été conçu pour faciliter et fluidifier l'accueil des clients de la compagnie voyageant vers l'Europe et la France. À leur arrivée dans l'espace rotonde du salon, ils peuvent soit s'orienter vers des bornes interactives pour profiter de leur temps en toute autonomie, soit s'adresser aux personnels Air France présents. Equipés d'une tablette, ils sont à la disposition de chaque client pour l'accompagner et lui apporter les réponses personnalisées à ses demandes", explique la compagnie.

Un espace de restauration reste cohérent avec ceux des salons du 2E, à l'esprit "nouvelle brasserie parisienne". La traditionnelle banquette revisitée délimite ce bistro chic et gourmand. La cuisine est ouverte et les mets sont toujours fraichement préparés, qu'ils soient servis chauds ou froids.

Un boulanger sur place

Pour les clients pressés, un espace café, en partenariat avec Illy, propose de nouvelles recettes classiques ou gourmandes adaptées aux temps courts. À partir du mois de mai 2017, un boulanger préparera devant les clients une toute nouvelle offre : des viennoiseries et des intemporelles de la cuisine française tout juste sortis du four.

Le terminal 2G, situé au Mesnil-Amelot, est un peu le parent pauvre de Roissy-CDG. Y sont traités les vols domestiques et européens d’Air France exploités par de petits porteurs (Embraer, Bombardier, ATR). Les passagers en correspondance peinent à rejoindre les autres terminaux d’où partent les long-courriers. Pourtant, la voie ferrée de la navette automatique CDGVAL s’arrête à quelques mètres du 2G mais la station n’a pas été prévue.

T.V.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1587-88 - décembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour