webleads-tracker

  • Production
  • 03/03/2017
  • 10:12

Pourquoi Amslav s’envole à l’Est

Le spécialiste des pays de l’Europe de l’Est tire profite de l’attrait pour la zone mais aussi de sa diversification et de ses nouveaux référencements.
Tour Hebdo :
                Pourquoi Amslav s’envole à l’Est
Une partie de l'équipe de Amslav présentait le 2 mars la nouvelle brochure en cours de distribution. ©Amslav

Il n’y a pas que l’Europe du Sud qui tire profit des tensions géopolitiques. A l’Est aussi, le vieux continent gagne des touristes français qui privilégient proximité et sécurité. Même la Russie de Vladimir Poutine, ne jouissant pas forcément d’une bonne image, marque des points, en tout cas chez Amslav.

Le spécialiste a bouclé un exercice 2016 satisfaisant avec un chiffre d’affaires en croissance de 14%, à 7 M€ et une marge à +15% (1,2 M€ en 2015). "C’est vraiment une belle année pour nous", se félicite Natacha Demoux, responsable des ventes qui attribue cette dynamique à une production créative mais aussi à la réorganisation commerciale mise en place.

Un bon partenariat avec TourCom

Depuis septembre 2015, Alexandre Levy représente Amslav dans le sud ce qui a élargi l’assise du TO tout comme le référencement par TourCom en novembre de la même année. Ce partenariat a dopé les ventes individuelles (45% de l’activité), en progression de 30% en 2016. "Nous bénéficions aussi de nos accords avec de nombreux mini-réseaux qui apprécient notre approche d’artisans du voyage des pays de l’Est", explique Natacha Demoux.

Les 19 salariés de Amslav se présentent en effet tous comme des passionnés de leurs destinations, Tatiana Maltseva, la directrice de la production en tête, qui profite de sa très bonne connaissance de son pays natal, la Russie, pour optimiser la mise en marché des croisières et des week-ends.

Avec 4 500 clients (groupes et individuels) en 2016, la destination reste de loin n°1 des ventes devant la République Tchèque, l’Autriche, les Pays Baltes et la Pologne. "Les groupes sont déjà très bien positionnés en 2017. Et la destination continue d’attirer les individuels qui l’avaient un peu boudée en 2015 au moment de la crise avec l’Ukraine". Amslav sort déjà des sentiers battus (escapade enneigée en Karélie en motoneige, location d’appartements à Saint-Pétersbourg, Transsibérien…) mais compte bien sur l’ouverture prochaine d’un OT à Paris pour aider à diversifier la demande.

Train en Iran, fermes en Slovénie

La nouvelle brochure annuelle, en cours de distribution, reflète la volonté d’enrichir la programmation sur tous les axes. La Transbaltique propose ainsi de découvrir en 14 jours Pays Baltes, Scandinavie, Russie et Pologne (avec des départs garantis à partir de 2). Les "Capitales impériales", Prague et Budapest renouvellent l’attrait avec un itinéraire en tout petit groupe. L’Arménie se combine à la Georgie, l’Autriche et la Hongrie à la Croatie avec, de Budapest à Dubrovnik et de Vienne à Split, des étapes en train à bord du Continental Classic Express.

L’Iran revient en deuxième saison avec également un circuit ferroviaire et de nouveaux itinéraires en privé. Amslav ajoute aussi un séjour balnéaire en all inclusive au Monténégro, des week-ends à Split, la Pologne à la carte et toujours des fermes en Slovénie. L’Albanie, à laquelle le TO croit beaucoup dans les prochaines années, fait l’objet d’un circuit en privé.

2017 devrait consolider le chiffre d’affaires, espère l’équipe d’Amslav qui ne souhaite pas "grossir démesurément pour conserver qualité, proximité et réactivité", selon Natacha Demoux.

Pascale Filliâtre

 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Voyez-vous d’un bon œil l’arrivée des apporteurs d’affaires dans la distribution de voyages ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas encore

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour