webleads-tracker

  • Destination
  • 02/03/2017
  • 14:30

L'office de Tourisme du Bahreïn ouvre une antenne à Paris

Le Royaume renforce sa présence à l’international avec l’ouverture de sept bureaux de promotion touristique à travers le monde : le premier d’entre eux va faire ses débuts à Paris.
Tour Hebdo :
                L'office de Tourisme du Bahreïn ouvre une antenne à Paris
Si le pays de 1,3 millions d’habitants est surtout connu pour son architecture moderne et ses plages, il a également su préserver des témoignages de son histoire. © Bahrain Tourism and Exhibitions Authority

Carrefour de cultures et de traditions au cœur du Golfe persique, le Royaume du Bahreïn compte bien faire valoir ses atouts et marquer sa différence dans le paysage touristique régional. Après avoir dépassé la barre des 10 millions de touristes en 2015, le petit pays insulaire ambitionne désormais de diversifier sa clientèle.

Président de la Bahrain Tourism & Exhibitions Authority (BTEA), le Cheikh Khaled bin Humood Al Khalifa a réuni la presse ce jeudi afin d’annoncer le lancement des bureaux français de l'organisme de promotion touristique, et de présenter les nouveautés d’une destination "aujourd'hui portée par son patrimoine, une scène culturelle et artistique vivante, et une grande qualité d’accueil".

Diversifier les profils de clientèle sur les marchés européens

L’an dernier, aucun tour-opérateur français ne commercialisait de packages portant spécifiquement sur la destination Bahreïn. Avec le lancement de ses bureaux parisiens, la BTEA espère cependant développer une soixantaine de produits d’ici 2018. Elle ambitionne également d’attirer 2 000 touristes supplémentaires depuis l’Hexagone en 2017. Ces derniers étaient près de 19 500 l’an dernier, notamment de nombreux croisiéristes.

Le tourisme bahreïnien repose aujourd’hui principalement sur la clientèle saoudienne. Les visiteurs venus du Royaume voisin, que l'on peut rejoindre par un pont long de 25 kilomètres, représentaient environ 7,3 millions de visiteurs en 2016. Parmi les principaux contingents touristiques du pays figurent également les pays du Golfe, le marché indien, de même que la clientèle britannique ou allemande.

 

À travers le lancement de ses sept bureaux internationaux, l’un des objectifs du BTEA est d’attirer de nouveaux profils de clientèle. Chez les Français, le Cheikh Khaled bin Humood Al Khalifa ambitionne notamment d’attirer en plus grand nombre "les familles ainsi que les voyageurs Mice", et plus généralement "tout visiteur à la recherche de contacts humains et d'expérientiel."

Enfin, en raison d'un "coût de la vie relativement peu élevé et de l'ouverture du pays" en comparaison de nombre de ses voisins, le Royaume compte également se faire connaître auprès de la jeune clientèle ; une offre conséquente de concerts et de festivals, ainsi que l’autorisation de la consommation de boissons alcoolisées, étant ici des atouts évidents.

Accélérer la croissance touristique, une priorité du Royaume

À 6 heures de vol de Paris, la destination est desservie par un vol quotidien depuis l’aéroport de Roissy - Charles de Gaulle. Le prix du visa touristique, délivré avant le voyage ou sur place et obligatoire, est récemment passé de 50 à 10 €.

Parmi les développements touristiques récents, il faut citer le Théâtre National du Bahreïn, dont l’emblématique canopée a été conçue par les Français d’Architecture Studio : ses 1 001 places assises évoquent évidemment les contes des Mille et Une Nuits. Dans un autre registre, une quinzaine de parcs à thèmes existent désormais à travers le Royaume.



Un terminal de croisières flambant neuf est également à l’étude. Ce secteur est aujourd’hui stratégique pour le tourisme bahreïnien : le pays a accueilli 22 escales pour 92 000 passagers en 2016, ce qui représente une croissance de +60% par rapport à l’exercice précédent (60 000 visiteurs).

Le développement hôtelier bénéficie également d’une forte croissance : l’offre d’hébergement devrait passer de 18 400 chambres en 2016 à 20 000 environ d’ici la fin de l’année. Le pays compte 18 hôtels cinq étoiles, présents aussi bien sur le segment affaires qu’en offre resort. De nombreux investissements de grande ampleur ont été réalisés ces dernières années, avec par exemple un projet de resort à 800 millions d’euros sur l’archipel de Hawar, sans oublier les 300 millions d’euros déboursés pour le complexe hôtelier Marassi Al Bahrain.

Une destination aux multiples visages

Si le pays de 1,3 millions d’habitants est surtout connu pour son architecture moderne et ses plages, il a également su préserver des témoignages de son histoire. Le Royaume compte deux sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : le fort de Qal’at Al Bahrain, ainsi que la Route de la Perle. Cette dernière a fait la renommée de la ville-île de Muharraq, où de nombreuses habitations d’origine ont été préservées.

Le pays a également réalisé de nombreux développements centrés sur la culture et le divertissement, en témoignent les galeries d’art et les terrasses branchées du quartier Block 338 à Manama. Au nord de la capitale, le réaménagement de l’ancien souk atteste d'ailleurs la recherche d’un "équilibre entre tradition et modernité".

Bahreïn a également su développer un riche calendrier événementiel. Les passionnés de sports mécaniques connaissent bien le Grand Prix automobile du Bahreïn, premier du Moyen-Orient et étape historique du circuit. À cet événement incontournable pour l'image touristique du pays, il faut désormais ajouter les expositions de la foire Art Bahrain (mars), le tout nouveau festival de l’artisanat (avril), le Sea Festival (octobre), ou encore l’étincelant Jewellery Arabia Bahrain (novembre).

Simon Thollot

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Comment se présentent les ventes pour cet été ?

  • Mieux que l’an dernier
  • Sur le même rythme qu’en 2016
  • Il est encore trop tôt pour se prononcer

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour