webleads-tracker

  • Destination
  • 01/03/2017
  • 12:00

Bientôt un numerus clausus à Venise pour limiter les flux touristiques ?

Abandonnée par une partie de ses habitants qui ne supportent plus les invasions touristiques, Venise est en manque d’oxygène. Les professionnels montent au créneau.
Tour Hebdo :
                Bientôt un numerus clausus à Venise pour limiter les flux touristiques ?
Deux hypothèses sont envisagées : l’introduction d’une taxe touristique et l’adoption d’un numerus clausus. ©Adobe Stock

Chaque année, quelques trente millions de visiteurs se bousculent sur les ponts et dans les ruelles de la Sérénissime. Trop pour les autorités locales et le gouverneur de la Vénétie Luca Zaia à la recherche de solutions durables pour réduire le nombre de visiteurs.

Deux hypothèses sont envisagées : l’introduction d’une taxe touristique et l’adoption d’un numerus clausus. "L’idée d’une contribution ou plutôt d'une obole représenterait une aide pour Venise et celle du numerus clausus, la possibilité de réglementer les flux", estime Luca Zaia.

Du coté des opérateurs touristiques, l’idée du numerus clausus semble plaire notamment à l’association des hôteliers vénitiens Ava, qui soutiennent le plan d’une répartition des flux touristiques.

"Il faut diviser les personnes qui entrent dans Venise en deux catégories, celles qui y vivent et y travaillent et celles qui font du tourisme. Il faudrait par exemple instaurer un système de réservation obligatoire et généralisé", estime Claudio Scarpa président d’Ava.

La situation est urgente

Le raisonnement est identique du coté de Federalberghi Veneto, la fédération hôtelière de la Vénétie. "Venise risque de s’effondrer sous le poids des touristes, il faut intervenir au plut tôt et règlementer les flux", estime Marco Michielli, président de Federalberghi Veneto.

Fiavet, la fédération des opérateurs touristiques qui regoupe les associations et les agences, propose de son côté de renforcer auprès des touristes, l’idée du recours systématique aux opérateurs locaux pour organiser les voyages et les visites sur place.

Ariel F. Dumont

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Confirmez-vous une reprise des ventes sur la Tunisie ?

  • Oui c'est flagrant
  • Oui ça repart doucement
  • Non pas vraiment

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour