webleads-tracker

  • Réceptif
  • 28/02/2017
  • 15:00

Le Puy du Fou voit l’avenir en (très) grand

Le parc vendéen va investir 200 millions d’euros d’ici 2025 dans de nouveaux spectacles et services, et s’ouvre à l’international avec trois projets, notamment en Espagne.
Tour Hebdo :
                Le Puy du Fou voit l’avenir en (très) grand
Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou, a présenté ce matin les résultats 2016 du parc. ©TB

"Nos 40 ans ne sont pas un aboutissement mais seulement le début d’une histoire". C’est en ces termes que Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou, a dévoilé les nouveautés du second parc de loisirs français pour célébrer son anniversaire, et ses projets pour les prochaines années dans un contexte économique très positif.

Une étude réalisée par le cabinet Protourisme en janvier estime en effet que le resort génère 277 M€ de retombées économiques chaque année et engendre l’équivalent de 4 700 emplois à temps plein.  

L’an dernier, le Puy du Fou a séduit 2,22 millions de visiteurs, soit une progression de 8% par rapport à 2015 et de plus de 30% en trois ans. Avec un chiffre d’affaires qui dépasse pour la première fois les 100 M€ (à 100,7 M€ exactement) et qui a doublé en cinq ans, et des bénéfices qui oscillent entre 8 et 9%, le parc vendéen a les moyens de ses ambitions futures.

"Nous allons investir plus de 200 M€ d’ici 2025, dans de nouveaux spectacles et services, mais aussi dans la Cité Nocturne, notre zone hôtelière qui a vocation à se développer", poursuit Nicolas de Villiers. Objectif : doper la fréquentation et allonger la durée de séjour alors même que 40% des visiteurs séjournent deux jours ou plus sur place. Parallèlement, le parc a créé sa propre agence de voyage Puy Du Fou Evasion en 2013 pour commercialiser les chambres de 28 hôtels de la région (40 000 clients en 2016).

Un cinquième hôtel de 100 chambres

Rien qu’en 2017, 30 M€ sont investis, avec notamment l’ouverture d’un cinquième hôtel baptisé La Citadelle, un "château fortifié" de 100 chambres (portant la capacité globale du site à 400 chambres), deux restaurants et deux nouveaux spectacles : le Ballet des sapeurs (les habitants d’un village se démènent pour éteindre l’incendie d’un véhicule du début du 20ème siècle) et le Grand Carillon, un show musical mettant en scène des sonneurs perchés à 16 mètres de haut et carillonnant sur 70 cloches. 

L’avenir passe également par une internationalisation, à travers Puy Du Fou International qui conçoit des spectacles pour d’autres parcs (Efteling en Hollande ou en Angleterre depuis 2016), voire exporte son concept au-delà de nos frontières.

"Nous ambitionnons d’ouvrir trois parcs d’ici dix ans, dont un dans la région de Tolède, autour de l’histoire de l’Espagne", dévoile Nicolas de Villiers. Le projet, qui pourrait voir le jour en 2021, est en phase de développement. "Nous avons un terrain, des discussions sont en cours avec les autorités de la région et nous sommes en train de faire le tour des investisseurs susceptibles de nous accompagner sur ce projet qui nécessite dans un premier temps un investissement de 140 M€", poursuit le président.  Des négociations sont également en cours en Russie (à 80 kilomètres de Moscou) et en Chine.    

Thierry Beaurepère

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Voyez-vous d’un bon œil l’arrivée des apporteurs d’affaires dans la distribution de voyages ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas encore

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour