webleads-tracker

  • Destination
  • 14/02/2017
  • 13:30

Comment San Francisco compte attirer davantage de touristes

En proposant un riche programme d’activités culturelles tout au long de l’année, la ville californienne rappelle son statut de carrefour historique de la contre-culture américaine.
Tour Hebdo :
                Comment San Francisco compte attirer davantage de touristes
Les réprésentants de SF Travel Joe d'Alessandro (President & CEO) et Rodrigo Enriquez (Chair - Executive Committee) aux couleurs du 'Summer of Love'. ©S.T.

Composée de différents acteurs du tourisme (SF Travel, SFO International Airport, de Young Museum), la délégation de San Francisco réunissait la presse française ce mardi à l'Hôtel de Sers. C’est sur un air de Jefferson Airplane qu’a débuté cet échange : idéal pour se replonger dans l'atmosphère des années 60.

Et quel jour plus approprié que la Saint-Valentin pour évoquer la flamboyante aventure que fut le Summer of Love ? En cet été 1967, près de 100 000 personnes convergèrent dans le quartier de Haight-Ashbury et sous les sequoias du Golden Gate Park pour repenser le modèle de société de l’Amérique mainstream.

Opposition à la guerre du Vietnam, rejet des valeurs consuméristes, appel à la redéfinition des normes sociales et sexuelles : peu d’événements ont eu un tel impact sociétal aux Etats-Unis, redéfinissant le rêve américain tout en dénonçant ses illusions.

Un programme thématique associant les principaux musées de la ville

Pour fêter les 50 ans d’un été paradoxalement hors du temps, les institutions culturelles de San Francisco proposent un calendrier de plus de 200 événements et activités tout au long de l’année.

Au côté des manifestations publiques, avec par exemple des expositions dans les rues et les bâtiments publics, de nombreux musées de la région de la Baie de San Fransico participent aux célébrations de cet anniversaire : Asian Art Museum, SF MoMA, Berkeley Art Museum, Cartoon Art Museum, Yerba Buena Center for the Arts, etc.

Au cœur du Golden Gate Park, le célèbre De Young Museum met en scène le mythique été 1967 avec l’exposition "Summer of Love : Art, Fashion and Rock & Roll" (8 Avril – 20 Août). "L’exposition présentera plus de 400 objets collectés depuis 1967 : posters de rock, costumes, photographies, musique, vidéos, installations artistiques etc", précise Miriam Newcomer, PR Director pour les musées De Young et Legion of Honor.

La clientèle française toujours au rendez-vous

La France se positionne aujourd’hui comme le troisième marché européen le plus important pour l’industrie touristique san-franciscaine, après le Royaume-Uni et l’Allemagne.

En 2016, près de 196 000 visiteurs hexagonaux ont pu découvrir les mythiques collines de la cité californienne - les Français se classant par ailleurs comme le 8ème marché international en termes de croissance.

L’essor touristique de la ville est étroitement lié à la croissance de son aéroport : près de 53,1 millions de passagers ont transité par SFO l’an dernier. Avec 14 nouvelles routes ouvertes en 2016, il dessert désormais 46 destinations internationales.

Autre bonne nouvelle pour les touristes partis à la recherche du soleil californien : le Moscone Center (principal centre de conventions de la ville) étant sujet à des rénovations en vue de son agrandissement pour au moins 18 mois, la demande hôtelière devrait être moins pressante qu’à l’accoutumée en 2017.

Symbole de tolérance, la ville continue de porter un message politique

Difficile de ne pas évoquer le climat d’incertitude qui affecte le secteur du tourisme outre-Atlantique : instauration du ‘Muslim Ban’ (par ailleurs suspendu par la Cour d’Appel de San Francisco le 9 février dernier), remise en cause des Sanctuary Cities, appréhensions des minorités après l’arrivée de l’administration Trump, etc. La mythique ville californienne fait aujourd’hui face à de nouveaux défis… et devrait d’ailleurs marquer une nouvelle fois sa différence en portant une autre vision de l’Amérique.

Pour Joe d’Alessandro, Président et CEO de San Francisco Travel, "San Francisco a toujours été le centre de la résistance, qu’il s’agisse de la contestation contre la guerre du Vietnam, des victoires gagnées par le mouvement LGBTQ, des combats environnementaux."

"C’est une ville unique, très différente du reste de l’Amérique, toujours en première ligne du mouvement pour le changement." On le comprend, San Fransisco a bien l’intention de rappeler au visiteur sa tradition d’accueil et de tolérance.

Toujours contestataire, parfois iconoclaste, "The City by the Bay" n’a en tout cas rien perdu de la fascination qu’elle exerce sur les voyageurs depuis la Ruée vers l’or de 1849, en témoigne son essor touristique actuel.

Simon Thollot

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Voyez-vous d’un bon œil l’arrivée des apporteurs d’affaires dans la distribution de voyages ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas encore

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour